Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Monica Bellucci © Alberto Pizzoli / AFP

 

Festival de Cannes. 70° édition.

Let’s the Party go !

Le Festival de Cannes est toujours une parenthèse enchantée, un moment magique. Fêtes somptueuses sur les yachts, dans les villas privées, sur les plages privées, dans les palaces tels que le Carlton, le Martinez, l’Eden Roc, until dawn, c’est à dire jusqu’aux premières lueurs de l’aube.

Will Smith avec le Prix du 70e Anniversaire attribué à Nicole Kidman - Crédit Image : Valery Hache / AFP

 

La 70° édition du Festival de Cannes se déroula du 23 au 28 mai 2017 et cette année 2017, fut un millésime rare, tant par la qualité de sa programmation que par les Guess stars présentes. Il y eut notamment : Will Smith, Nicole Kidman, Monica Belluci, Pedro Almodivar, Eva Longoria, Jessica Chastain, Adam Sanders, Kirsten Dunst, Park Chan-Wook, Uma Thurman et une pluie d’autres stars. Cette année encore, les jours furent aussi beaux que les nuits : Défilés de mode au Carlton, au Martinez, cocktails et soirées Networking dans divers palaces, soirées sur des Yachts, dans des nightclubs, Beauty Breaks, et bien sûr, interviews, rencontres et projections de films dès l’aube.

 

Cette années encore, ce ne fut pratiquement pas la peine de se coucher !  Ce furent 11 jours de folie, hors du temps et magiques. Certains pensent que Cannes n’est que paraître et que paillettes. C’est faux, chaque année, j’y fais de belles rencontres et j’y vis des moments exceptionnels, à la fois vrais, essentiels et authentiques. De surcroît, la dimension économique du cinéma et du Festival n’est pas à négliger. L’industrie cinématographique génère de l’emploi et lorsqu’un film est tourné dans une ville, les retombées économiques sont conséquentes et non négligeables. C’est une véritable manne. J’aime de plus en plus le cinéma car à notre époque où nos contemporains lisent de moins en moins, c’est vraiment un vecteur de communication idéal pour véhiculer des messages, des valeurs, relater une expérience, partager une histoire. La faculté d’empathie permet de s’identifier aux personnages fictifs incarnés par nos stars préférées. Le pouvoir de l’image est puissant et notre civilisation est incontestablement celle de l’image. La décrypter ou me laisser porter par sa magie me passionne de plus en plus et je suis de plus en plus addict au cinéma. Moteur, action…

Cette année encore, ce furent 11 jours de cinéma, de folie et de plaisir, des fêtes à nulles autres pareilles.