Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

équipe des Misérables. Crédit photo Tom Franck

 

Les Misérables reçoivent le Prix du Jury au Festival de Cannes

Pour son premier long métrage de fiction, Ladj Ly, 38 ans,  a  créé la surprise dès le début du Festival où son film Les Misérables a tout de suite été remarqué et annoncé comme l’un des films favoris du 72° Festival. Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître et Ladj Ly, rentre, dès son premier festival, dans la cour des grands en recevant le Prix du Jury ex-aequo avec Kleber Mendonça pour Bacurau.

 

Le film Les Misérables plonge le spectateur dans une Cité sous pression où un flic nouveau dans la Cité, interprété par Damien Bonnard se retrouve embrigadé dans une affaire de violence policière qui dégénère et met le feu aux poudres. Ladj Ly lance par l’intermédiaire de son film un cri d’alarme en direction des politiques qui sont, selon lui, les principaux responsables de cette situation explosive.
Le synopsis est le suivant : Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux « Bacqueux » d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés, lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes…

Ladj Ly qui avait co-réalisé le documentaire A Voix haute avec Stéphane de Freitas pour son premier long métrage de fiction dénonce la paupérisation  et la précarité  des exclus qui n’ont pas d’autre choix que de se rebeller. Le réalisateur dénonce une bombe à retardement qu’il est est crucial de désamorcer avant qu’il ne soit trop tard. Une tragédie réaliste du quotidien de ces Jeunes laissés sur le bas côté de la route, en proie à la désespérance et prisonniers de leur condition.  Un thriller social où la Paix sociale repose sur des codes, des connivences  et des arrangements illégaux. Un film coup de poing dont on ne sort pas indemne. Un film puissant, sans manichéisme qui dépeint une terrible réalité.

 


Un film de Ladj Ly
Avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Zonga, Issa Perica, Al-Hassan Ly, Steve Tientcheu, Almamy Kaoute, Nizar Ben Fatma, Raymond Lopez, Luciano Lopez, Jaihson Lopez, Jeanne Balibar, Omar Soumare, Sana Joachaim et Lucas Omiri


Genre : Drame


Catherine Merveilleux

 

#festivaldecannes, #palmedor, #catherinemerveilleux, #redcarpet, lejouretlanuit.net, #cannes, #palmedor, #prixdujury, Lesmiserables, #lepacte

 


Email