Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Marseille fait son cinéma au Carlton pendant le Festival

Pour la 3ème année consécutive, la Ville de Marseille était présente à l'espace Pantiero pour toute la durée du Festival et du Marché International du Film à Cannes.

Marseille renforce de plus en plus sa place de 2ème ville de France en matière d'accueil de tournages avec 502 projets réalisés et produits en 2016. L’an dernier, la filière cinéma et audiovisuel a généré 40 millions d’euros de retombées économiques dont 30% dédiés à l’emploi.

 

Le climat, les paysages, la lumière inspirent les cinéastes depuis les premiers balbutiements du cinéma. Le professionnalisme de la Cité Phocéenne est aussi l’un des critères qui attirent les productions. 30 tournages proviennent de productions étrangères, notamment des USA, de la Chine, du Japon, du Brésil, et de l’Allemagne. Le climat exceptionnellement ensoleillé avec environ 2800 heures de soleil par an et la qualité de vie exceptionnelle en Provence font partie des motivations qui attirent de plus en plus les producteurs. De nombreux films y ont été tournés comme  Borsalino, la French, Manon des sources, Overdrive,
Un Homme à la hauteur, Entre amis, Marseille de Netflix, Taxi etc… car la liste est loin d’être exhaustive !
Une soirée de networking fut organisée en partenariat avec les magazines Première et le Film Français dans le grand salon du Carlton le jeudi 18 mai en présence de nombreux professionnels du cinéma, d’élus, de producteurs et d’acteurs. Parmi les personnalités présentes, on pouvait noter la présence de Geneviève Maillet, Bâtonnier du Barreau de Marseille, de Michel Dossetto, avocat et auteur, de Séréna Zouaghi conseillère municipale déléguée à la Mission cinéma et à l’audiovisuel, de Sabrina Roubache co-productrice de Netfix et directrice de Gurkin Invest, de Didier Parakian adjoint délégué à l’économie, aux relations avec le monde de l’entreprise et à la prospective. On pouvait aussi rencontrer Jamie St John Bamber Griffith, acteur britannique venu de Los Angeles et installé en Provence depuis deux ans, mondialement connu pour son rôle de Lee Apollo Adama dans la série Battlestar Galectica, ainsi que Jean-Philippe Agresti, futur doyen de la Fac de Droit d’Aix-en-Provence, de Marianne Carpentier, de Réginald de Guillebon, nouveau PDG du magazine première et du film Français et de Lasko qui vient de remporter un Award outre Atlantique. Labellisée Digitale City par le magazine Variety en octobre 2016, la ville de Marseille, lors de cette soirée de promotion présenta son offre en matière fiscale pour les States et les atouts de la Région pour attirer les tournages et développer sa filière audiovisuelle et numérique.
La soirée se poursuivit au Madame Monsieur, la discothèque branchée du Carlton jusqu’aux premières lueurs de l’aube.
Le lendemain, le Pavillon mission cinéma&Audiovisuel fut inauguré à l’Espace Pantiero en présence de Didier Parakian, de Monique Venturini, de Séréna Zouaghi, de Réginald de Guillebon, de Sabrina Roubache qui compte produire le film Varian Fry écrit par Dan Frank, de Moussa Maaskri, acteur du film Le Crime des anges et de Frank Gastambide, qui est le  réalisateur de Taxi 5 produit par Europacorp actuellement en tournage à Marseille.
Marseille s’est lancé à la conquête d’Hollywood et en avril dernier, une délégation menée par Didier Parakian et Séréna Zouaghi, d’élus et d’entreprises s’est rendue à Los Angeles autour du tryptique cinéma-tourisme-numérique. La délégation s’est rendue à l’AFCI. Près de 200 contacts ont été pris et 20 projets qualifiés recensés et Marseille est bien décidée à continuer à faire son cinéma !