Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

A Fond, une comédie avec José Garcia complètement déjantée

Pour les fêtes de fin d’années, le public est friand de comédies. En ces temps de trouble et d’inquiétude, il a besoin de rire et les comédies sont un excellent exutoire. Le 21 décembre sortira le dernier film de Nicolas Benamou, à qui l’on doit les excellents Babysitting 1 et 2. Ce film s’appelle « A fond » et le spectateur, scotché dès les premières images, pleure de rire. C’est un pur délire dans lequel le spectateur est embarqué à 130 km/heure.

 

Le casting réunit José Garcia, André Dussolier, Caroline Vigneaux et Charlotte Gabris.
Le synopsis est le suivant : Tom, chirurgien plastique, fou de nouvelles technologies, décide de louer un monospace dernier cri, qui dispose d'un régulateur de vitesse hyper perfectionné. Il embarque toute sa petite famille, ses 2 enfants et sa femme Julia qui attend un bébé. Jean, le père de Tom interprété par André Dussolier, est également du voyage, au grand déplaisir de Julia car il a tendance à accumuler les catastrophes. A la suite d’une fausse manœuvre, le régulateur de vitesse se bloque à 130 kilomètres/heure et le voiture folle devient une bombe à retardement tout à fait incontrôlable. Tom tente désespérément de freiner mais rien n'y fait : le véhicule ne veut pas ralentir. Il appelle le loueur du véhicule qui n'a aucune solution à lui proposer. Très vite, la police de la route, dirigée par le capitaine Peton, les prend en chasse…
Gags, rebondissements et situations cocasses s’accumulent au cours de ce voyage aux confins de l’extrême, qui se révèle un huis-clos à 130km/h où s’exacerbent les conflits et où se révèlent les personnalités des protagonistes. C’est cocasse, burlesque. Les scénaristes donnent libre cours à leur imagination débridée. Les acteurs sont à fond, c’est le cas de le dire, dans leur rôle. Nicolas Benamou se réjouit du fait que comme dans Babysitting 1 et 2 tout soit fait sans trucages. Le film a été tourné en live sur une vraie autoroute louée en Macédoine et les cascades ont réellement eu lieu sur l’autoroute. Il n’y avait pas de fond vert. 200 voitures participaient au tournage et il a fallu une véritable chorégraphie orchestrée par David Julienne pour orchestrer l’opération pour qu’aucun accident ne vienne obscurcir le tournage. Avant les prises de vue, une répétition générale avait lieu avec des petites voitures explique le réalisateur qui reconnait que c’était un sacré challenge et qu’il y avait un réel danger, mais que tout s’est bien passé, sans la moindre anicroche. Lors de la scène avec les superpumas, on a carrément bloqué l’autoroute. C’était très impressionnant conclue-t-il.
Une comédie avec des répliques cultes, des situations burlesques et un humour très décalé, très original, très peps, Un pur délire pour ce scénario très original ! J’adore !


Date de sortie sur nos écrans : 21 décembre

Catherine Merveilleux