Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Adopte un veuf

Hubert Jacquin, obstétricien à la retraite incarné par André Dussolier vient de perdre son épouse. Cloîtré dans son immense appartement, il a perdu toute joie de vivre et passe son temps à déprimer sur son canapé devant la télé, malgré les tentatives désespérées de son ami interprété par Nicolas Marié pour l’arracher à son chagrin.

Or, un jour, suite à un quiproquo, sa vie va être bouleversée par Manuela, une jeune étudiante sans le sou qui vit de petits boulots et qui cherche désespérément un toit. Très réticent, il finit par accepter de l’héberger comme colocataire. Cette véritable tornade blonde va petit à petit l’extraire de sa solitude et lui redonner goût à la vie. Elle parviendra même à le convaincre de loger deux autres personnes dans son immense appartement. Paul-Gérard dont la femme veut divorcer, Marion, jeune infirmière débutante, Manuela qui déborde d’énergie et Hubert Jacquin finiront par tisser des liens indéfectibles et par constituer une vraie famille de cœur.
Le scénario est très bien construit. Les dialogues pétillants. Les rebondissements drôles et pleins d’imprévu et André Dussolier est, comme le déclare François Dessagnat, le réalisateur, est une Rolls, un vrai pro qui connaît son texte par cœur et qui avec délicatesse suggère et propose. Toujours à bon escient. Le jeune réalisateur qui a débuté en faisant des clips, notamment pour Jane Birkin a de qui tenir. Il est le fils de Jean-Pierre Desagnat le réalisateur de Janique Aimée et de l’Homme du Picardie. Il a ensuite réalisée la Beuze avec Mickael Youn, Quinze ans et demi et le Jeu de la vérité. Adopte un veuf, son denier film est son plus accompli. Le thème de la colocation est un sujet dans l’air du temps que l’on retrouve dans Five d’Igor Gotesman qui vient de sortir et dans toutes les séries américaines du type Friends, mais le réalisateur donne au sujet une vraie fraîcheur, une vraie originalité et atteint un haut niveau de perfection et d’exigence, tant au niveau de l’écriture que de la direction des acteurs. Durant tout le film, les rires fusent spontanément dans la salle. C’est irrésistiblement drôle.  Le casting est bien réussi. Bérangère Krief et Arnaud Ducret qui viennent du One Man Show crèvent l’écran. La scène de la transmission entre André Dussolier et Julia Piaton est empreinte de beaucoup d’émotion et de sensibilité. Bref, j’aime beaucoup et je vous conseille d’aller le voir.

 

Genre: comédie
Réalisateur François Desagnat
Casting : André Dussolier, Bérangère Krief, Arnaud Ducret, Julia Piaton, Nicolas Marié
Sortie le 20 avril 2016

Catherine Merveilleux


Email