Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Bis aux Trois Palmes

C’est au cinéma les 3 Palmes que vient d’avoir lieu l’avant-première du film Bis, en présence de Dominique Farrugia, son réalisateur ainsi que de Franck Dubosc et de Kad Merad, ses deux interprètes principaux. Que du bonheur !
Il s’agit d’une comédie pétillante comme du champagne. C’est léger, c’est fin, c’est drôle sans aucune vulgarité et cela fait du bien de rire après ce début d’année tragique et préoccupant.
Eric et patrice sont deux amis d’enfance en pleine crise de la quarantaine. Serial lover addict, sans attaches, Eric rêve de mener la vie rangée de son ami Patrice, un gynécologue célèbre dont les livres s’arrachent. Marié à une femme aussi jolie que gentille, papa d’une adolescente un peu rebelle, il ne supporte plus sa vie trop parfaite qui manque de piquant. Il rêve d’avoir la vie aventureuse d’Eric qui multiplie les conquêtes.
Si seulement, ils avait la chance de pouvoir échanger leurs vies ! Cette chance, Eric et Patrice vont justement l’avoir en se retrouvant propulsés en 1986. De nouveau âgés de 17 ans, ils redécouvrent leur vie d’antan, retrouvent leurs parents, leurs amis et les tourments de l’adolescence. Ce retour dans le passé inopiné leur permettra -t-il d’influer sur le cours de leur destin et de profiter de cette opportunité ?
La thématique du sujet : «Si l’on pouvait revenir en arrière, pourrait-on influer sur notre futur et changer le cours du destin ? » est un sujet déjà vu dans bon nombre de films comme Retour vers le futur, Peggy Sue s’est mariée ou Camille redouble, mais Dominique Farrugia a su redonné une fraîcheur et une originalité toutes nouvelles au thème grâce à son humour et à son sens inné du gag. Certains passages sont de purs moments d’anthologie. J’ai adoré celui où Kad Merad âgé de dix-sept ans aide une jeune femme à accoucher en lui assurant qu’il est gynécologue, mais qu’il parait très jeune… Quant à Kad, il assure ne rien regretter, même les galères. « Je ne serai pas celui que je suis si je n’avais pas eu ce cursus », estime -t-il.
Une comédie irrésistible avec un excellent casting car à part Kad Merad et Franck Dubosc, il réunit Alexandra Lamy qui est lumineuse et Gérard Darmon qui est aussi drôle qu’émouvant.
Une excellente comédie qui redonne le moral.

Catherine Merveilleux