Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Entre amis

Le dernier film d’Olivier Baroux, «Entre amis» est une comédie irrésistible et riche en rebondissements qui réunit un casting de rêve, tant du côté masculin : Daniel Auteuil, Gérard Jugnot, François Berléand que féminin : Zabou Breitman, Isabelle Gélinas, Mélanie Doutey et une petite nouvelle, Justine Bruneau de la Salle, qui n’a pas fini de faire parler d’elle. Le film est bien joué, crédible et surtout plein d’humour.
Le synopsis est le suivant : Richard, Gilles et Philippe sont amis d’enfance. Ils se connaissent depuis cinquante ans. Depuis des années, tous les ans, ils ont l’habitude de partir en vacances ensemble dans le Lubéron. Mais cette année, à la suite de la rupture de Richard et de Charlotte, les trois amis innovent et ils embarquent à bord d’un magnifique voilier pour une croisière qui va s’avérer pleine d’imprévus.

Le huis-clos du bateau va permettre à des conflits latents et endémiques de s’exacerber car la cohabitation à bord n’est pas toujours facile et qu’il faut faire des concessions. La promiscuité, nuit et jour, sans pouvoir échapper à la vigilance et au regard des autres, va provoquer une exaspération croissante  et permettre aux non-dits et aux ressentiments de remonter à la surface et de faire voler en éclats les faux-semblants. Une tempête imprévue va, eu égard l’état émotionnel poussé à son paroxysme suscité, montrer ce que chacun pense vraiment et faire se révéler la véritable personnalité de chacun.
Cette traversée de  Marseille en direction de la Corse sera l’occasion pour chacun de faire le bilan de sa vie et de ses relations au sein de son couple et dans ses rapports avec ses amis.

Comédien, scénariste, réalisateur qui forma avec Kad Merad le duo Kad et Olivier, Olivier Baroux signe ici son 6° film. Après « Ce soir je dors chez toi », « Safari », « L’Italien », « Les Tuche », « Mais qui a tué Pamela Rose ? » et « On a marché sur sur Bangkok », le dernier film d’Olivier Barroux «Entre amis» est aussi accompli que les précédents. La psychologie des personnages est intéressante et approfondie, le scénario percutant et les dialogues irrésistibles. Chaque acteur interprète son personnage à la perfection dans un film choral où il n’y a ni personnages principaux, ni  personnage secondaires. Zabou Breitman, en femme au bord de la crise de nerfs, acariâtre et jalouse de Daphné, la nouvelle, jeune  et jolie compagne de Richard interprétée par Mélanie Doutey est excellente. Ce rôle lui permet de montrer tous les registres de son talent. et toutes les cordes qu’elle a à son arc. Quant à Daniel Auteuil, il est remarquable lorsqu’il craque littéralement. La scène où il s’empare d’une hache pour tout casser et saborder son propre bateau est un pur moment d’anthologie. Jean-Philippe Ricci, dans le rôle de Batistou, le skipper corse psychorigide et rustre est inoubliable dans un rôle atypique, qui explique Olivier Baroux, aurait pu être attribué à Eric Cantona car il correspond tout à fait à ce type de personnalité.

Olivier Baroux, après la phase promotionnelle du film, confie qu’il va bientôt s’envoler pour Los Angeles et Las Vegas pour le tournage de la suite des Tuche. Le tournage n’est pas commencé, mais on a déjà hâte de le voir. Quant à Gérard Jugnot, il confie, lors du déjeuner presse au Prince de Galle qu’il s’apprête à faire paraître chez Grasset, son autobiographie, pour, confie-t-il, donner sa propre version sur son histoire, son cursus professionnel et sa vie. «J’ai envie que mon public, ma famille, notamment mon petit fils Céleste aient une vision personnelle de mon cursus.» Un petit fils adorable dont il est très fier et dont il montre la photo sur son smartphone aux journalistes présents à sa table. Il explique aussi qu’il s’apprête à partir en tournée à la Réunion et à l’Ile Maurice pour y jouer  «Cher trésor», la pièce de Francis Weber dans laquelle il a cartonné au théâtre des Nouveautés à Paris.
Les séquences en extérieur d’«Entre amis» ont été tournées à Marseille. Par contre, celles de la tempête ont été tournées dans les studios de la Cité du cinéma de Luc Besson. Il est à remarquer que les scènes tournées dans la Cité Phocéenne donnent pour une fois une image ensoleillée et positive de Marseille. Ce qui est loin d’être le cas des thrillers qui y sont habituellement tournés et qui ne montrent que le côté noir, mafieux et French Connection de la ville.

Sortie sur nos écrans le 22 avril.

Catherine Merveilleux