Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Un thriller sud coréen de Kim Seong-Hun, Tunnel

Après Hard day, le réalisateur Kim Seong-hoon nous présente un excellent thriller, qui est à la fois une fresque de société et une analyse caustique des médias prêts à tout pour un scoop et une augmentation d’audience. Les politiques qui profitent de tout événement et de toute catastrophe pour se faire de la pub en prennent aussi pour leur grade.

 

 

Synopsis : Un homme est accidentellement enseveli sous un tunnel, au volant de sa voiture, alors qu’il rentre à la maison retrouver sa famille pour l’anniversaire de sa petite fille. Pendant qu’une opération de sauvetage d’envergure nationale se met en place pour l’en sortir, scrutée et commentée par les médias, les politiques et les citoyens, l’homme joue sa survie avec les maigres moyens à sa disposition. Combien de temps tiendra-t-il ?

Le réalisateur Kim Seong-Hun dénonce le manque d’humanité  et d’empathie réelle autour d’une telle catastrophe, notamment de la part de la Ministre qui ne vient que pour se montrer aux caméras et faire sa promo perso. Il met aussi en exergue les enjeux financiers qui prévalent à la vie d’un homme et pose la question : Que vaut la vie d’un homme et jusqu’à quelle somme ira t-on pour le sauver ? Il met ainsi en évidence les défaillances de notre société, tout comme dans Hard Day, il évoquait avec humour la corruption policière. En effet, les films de Kim Seong-Hun ne dérogent jamais à l’humour, même dans les situations les plus dramatiques. Le film montre aussi la générosité de Lee Jung Soo, qui même en situation de danger extrême et de mort imminente potentielle n’hésite pas à partager le peu d’eau qui lui reste avec une autre survivante qu’il découvre, coincée comme lui, sous les décombres du tunnel effondré. Le sauveteur en chef, interprété par Oh Dal‑Su restera, envers et contre tout, plein d’empathie à l’égard de Lee Jung soo. Il sera le seul à ne rien lâcher et à garder une certaine éthique. Bae Doona qui incarne la femme de Lee Jung Soo est excellente et très émouvante.
Adapté du roman éponyme de So Jae-won,  le film sorti en Corée du sud le 10 août 2016 connut un succès estival avec 7 millions d’entrées. Il fut présenté au Festival du film coréen à Paris .
Un thriller au suspens haletant qui donne à réfléchir…

 

Sortie 3 mai 2017
Genre : Drame, thriller
Casting : Ha Jung-Woo, Doona Bae, Dal-Su Oh


Catherine Merveilleux

 

Lien vers les films présentés à Gérardmer :