Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Jamie Bamber, un acteur britannique venu d’Hollywood s’installe à Aix-en-Provence

Un look à la Hugh Grant. Un charme so british. Après une carrière prometteuse à Hollywood, l’acteur Jamie Bamber, le héros de la série anglo-américaine Battlestar Galectica a choisi de poursuivre sa carrière en France et de venir s’installer pour y vivre au soleil d’ Aix-en-Provence. Je l’ai rencontré à Paris, au Prince de Galles, lors du Junket Presse de l’Embarras du choix, la très jolie comédie romantique d’Eric Lavaine qui sortira sur nos écrans le 15 mars prochain.

 

 

L’ex Captain Lee « Apollo » Adama est vraiment un amoureux inconditionnel de la France. Sa maman est Irlandaise et son papa américain, mais il a passé une partie de son enfance à Paris, très exactement de 2 à 7 ans à côté du Parc Monceau. C’est d’ailleurs ce qui explique son Français impeccable et son amour de la littérature française, bien qu’il ait heureusement gardé un léger accent british. Ce qui ajoute encore à son charme. Il a ensuite fait des études de littérature classique à Cambridge où il a passé un Master de littérature française et italienne et suivi les cours d’Art dramatique du LAMDA ( London Academy of Music and Dramatic Art). A 22-23 ans, il s’est ensuite rendu à Los Angeles qu’il a quitté, il y a dix-huit mois pour s’établir en France car il ne se sentait pas en phase avec la mentalité un peu trop matérialiste d’Hollywood « J’aime la Californie. J’y ai gardé une maison que je loue, mais j’estime qu’à Hollywood, les gens s’intéressent un peu trop au superficiel, au paraître. Avec ma femme, nous avons fait le choix de venir en France pour éduquer nos trois filles car les valeurs que nous souhaitons leur inculquer sont plus en phase dans les établissements scolaires français qu’aux Etats-Unis où l’enseignement est trop impersonnel.Ma mère vit déjà dans le Var et j’aime la Culture française. J’apprécie les films d’Audiard, des frères Dardenne. »explique-t-il. « J’aime la vie ici, flâner au marché sur le Cours Mirabeau, faire des escapades à Marseille pour profiter des Calanques et faire du bateau. De plus au niveau de la localisation, Aix-en-Provence est à proximité de l’aéroport de Marignane et de la Gare TGV. Je peux me rendre à Paris  en très peu de temps pour un rendez-vous, un casting important et être dans mon lit, le soir. En faisant ce choix, j’ai vraiment voulu privilégier ma vie de famille. J’aime cette ville, ce nouveau mode de vie. A Aix, mes 3 filles sont heureuses, épanouies. J’ai une fille de treize ans et deux jumelles de douze ans. Elles aiment leur école, jouent au foot, se sont fait des amis. En France, la vie professionnelle est moins stressante, lors des tournages. Aux Etats-Unis, les journées de tournage durent entre 12 et 20 heures. Ce qui ne privilégie pas une vie de famille harmonieuse et équilibrée. En France, c’est plus cool. On prend le temps de déjeuner, le temps de vivre. Dès le premier jour de tournage de l’Embarras du choix, une ambiance familiale, chaleureuse s’est installée. Alexandra Lamy est très généreuse, sympathique, solaire. Elle m’a consacré beaucoup de temps et d’attention. Quant à Eric Lavaine, c’est un plaisir de travailler avec lui. Je l’ai rencontré, pour la première fois à l’avant-première de retour chez ma mère à Aix-en-Provence et le courant est tout de suite passé entre nous.  J’ai ensuite passé le casting pour le rôle. Le scénario était écrit,  précis, il n’y avait aucun flou artistique, mais Eric m’a expliqué que je pouvais intercaler de temps en temps des mots anglais lorsque le personnage de Paul que j’incarne est particulièrement ému ou bouleversé. » Jamie Bamber qui crève littéralement l’écran devrait recevoir bien vite d’autres sollicitations et d’autres propositions de réalisateurs français car c’est un excellent acteur. Il a cependant un rêve celui de revenir à ses premières amours et d’interpréter un jour Hamlet au théâtre.

 

 L’Embarras du choix. Un film d’Eric Lavaine. Sortie sur nos écrans le 15 mars


Catherine Merveilleux