Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Knock, le dernier film d’Omar Sy

Omar Sy incarne le mythique docteur Knock dans l’adaptation assez libre de Lorraine Lévy. Séducteur, enjôleur, il incarne très bien ce manipulateur, plus comédien qu’un comédien. Nous l’avons rencontré aux Trois Palmes en compagnie de Lorraine Lévy et d’Hélène Vincent.

 

 

«Je suis heureux d’être confronté au répertoire classique» a déclaré Omar. « Je ne connaissais pas Knock. Je ne l’avais pas étudié à l’école. J’ai découvert Louis Jouvet et Lucchini après avoir lu le scénario et accepté le rôle. Désormais, j’envisage, un jour pourquoi pas, de monter sur les planches. Ce rôle m’a ouvert une petite porte et je passe de hors de question à pourquoi pas.» Lorraine Lévy approuve ce projet et le conforte dans cette idée en déclarant : «Je pense effectivement qu’il aurait une dimension qu’il ne soupçonne même pas. Il serait un excellent passeur et montrerait le chemin du Théâtre à toute génération en  débarrassant  celui-ci de son côté réservé à une élite et sacré.»
Le synopsis est le suivant :
Knock, ex-voyou devenu médecin diplômé, s’installe dans le petit village de Saint-Maurice.
Séducteur, manipulateur et fin psychologue, il est résolu à faire fortune avec une méthode infaillible. Il va convaincre tous les habitants du village de Saint-Maurice que tout être humain bien portant est un malade qui s’ignore. Son écoute exceptionnelle et sa sûreté de diagnostic vont lui permettre de trouver à chacun la maladie réelle ou imaginaire dont il souffre. Le plan machiavélique de Knock est sur le point d’aboutir et il commence à s’enrichir lorsque deux éléments perturbateurs viennent bouleverser ses ambitions : un sombre individu resurgit de son passé un peu glauque et il tombe amoureux de la pure et fraîche Adèle.

 

 

Lorraine Lévy confie : «avoir écrit le rôle pour Omar Sy et avoir pris des libertés avec la pièce de 1922 de Jules Romain, Knock ou le triomphe de la médecine. C’est le quatrième long métrage de la cinéaste sœur de Marc Lévy, après La première fois que j’ai eu 20 ans (2004), Mes amis, mes amours (2008) et le Fils de l’autre (2012). Il s’agit de la quatrième adaptation de la pièce de Jules Romain au cinéma et Lorraine Lévy confie avoir beaucoup fait évoluer le personnage de Knock. Celui qu’interprétait Louis Jouvet était froid, cynique. Je l’ai voulu plus lumineux, moins sombre dans ma version. Le Knock de Jules Romain était cruel, sans compassion. Celui qu’incarne Omar Sy est beaucoup plus empathique. Dans ma version, j’ai développé les thèmes qui m’intéressent notamment celui du Vivre ensemble et de l’Etranger dans la Cité. Omar incarne avec majesté ce personnage qui sait impressionner et séduire. Hélène Vincent qui vient du théâtre interprète avec talent une grande bourgeoise.»
«Depuis La vie est un long fleuve tranquille de Chatiliez, c’est le genre de rôle qu’on me propose au cinéma. Ce style me suit, me poursuit, mais il m’offre un espace de légèreté que je prends avec sérénité car au théâtre j’interprète des rôles plus graves.» précise Hélène Vincent.
Notre avis : Une comédie sociétale et psychologique intéressantes. Une satyre de la médecine et du mercantilisme qu’elle entraîne. Une analyse de l’être humain dont le mal-être est parfois si profond qu’il s’invente des maux imaginaires tellement il a besoin qu’on l’écoute. Ce que le docteur  Knock comprend avec une intelligence hors du commun. Une vision de notre société d’une actualité brûlante avec le besoin de médicalisation poussé à son paroxysme dans notre société contemporaine.

 

Date de sortie 18 octobre


Catherine Merveilleux