Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Le Sens de la fête, la dernière comédie avec Jean-Pierre Bacri

Eric Tolédano et Olivier Nakache, les réalisateurs d’Intouchables persistent et signent dans la qualité avec une excellente comédie intitulée Le Sens de la fête. Je les ai rencontrés à Aix-en-Provence à l’hôtel du Pigonnet où ils présentaient leur film à la presse en compagnie de Jean-Pierre Bacri, l’interprète principale de cette comédie irrésistible.

 

Les réalisateurs confient avoir écrit ce scénario en pensant à Jean-Pierre Bacri et dans l’objectif de dédiaboliser les patrons de PME qui risquent gros à chaque fois qu’ils investissent dans un projet. Max (Jean-Pierre Bacri ) dit d’ailleurs dans le film qu’à chaque réception «Il risque sa vie». Selon Eric Tolédano, l’analogie avec la production et la réalisation d’un film est une évidence. Quoiqu’il advienne : «The show must go on». Comme dans un film, organiser une réception est une aventure humaine. C’est l’histoire d’une équipe où chaque être humain a ses problèmes, ses états d’âme, ses défauts, mais aussi ses qualités, ses aspirations et ses rêves. Le traiteur devra comme un chef d’orchestre gérer des caractères antagonistes, des divergences, des catastrophes imprévisibles pour que la magie de la fête opère quoiqu’il advienne. Olivier Nakache confie qu’avec Eric Tolédano, ils ont suivi des brigades de traiteurs pendant les réceptions qu’ils organisaient. « Cette immersion nous a permis de saisir des ambiances, de découvrir avec quels stratagèmes, les traiteurs réussissent à gérer une situation de crise. Certaines répliques nous ont même été inspirées par des paroles saisies lors de notre période d’observation et d’immersion, comme lorsque par exemple, le photographe interprété par Jean-Paul Rouve à qui l’on demande: « C’est toi ce soir ? » répond : « Non je viens acheter le château. »

 

 

Le synopsis est le suivant : Max (Jean-Pierre Bacri) est traiteur depuis trente ans. Des fêtes, il en a organisé des centaines, il est même un peu au bout du parcours. Aujourd'hui c'est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle, un de plus, celui de Pierre et d’Héléna. Comme d'habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l'orchestre, arrangé la décoration florale, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie... Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d'émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. Des préparatifs jusqu'à l'aube, nous allons vivre les coulisses de cette soirée à travers le regard de ceux qui travaillent et qui devront compter sur leur unique qualité commune : Le sens de la fête.

Le casting est très réussi. Les réalisateurs expliquent qu’ils ont écrit le scénario et les dialogues en pensant à Jean-Pierre Bacri et qu’il a ensuite personnellement collaboré à son écriture. Il est exceptionnel dans le rôle de ce patron de PME, qui malgré tous les problèmes et les responsabilités qui pèsent sur les chefs d’entreprises, qui sont les forces vives de notre pays réussit à être humain, à faire travailler son beau frère qui est sur le bas côté de la route et un photographe ( Jean-Paul Rouve) dont personne ne veut plus. Hélène Vincent qu’Eric Tolédano et Olivier Nakache avaient découverte dans leur film Samba est craquante en mère du marié qui succombe à la tentation et craque pour le photographe. Quant à Gilles Lelouche, en chanteur qui se la joue et chante dans un Italien plus qu’approximatif, il est irrésistible. Eye Haidara qui vient du théâtre et que l’on avait pu voir dans le film de Jean-Luc Godard Socialisme s’impose par un charisme et une personnalité hors du commun.

Une excellente comédie. Un excellent casting. Des dialogues percutants. Une fresque de société pertinente et pleine d’humanité. Jean-Pierre Bacri est irrésistible en patron dépassé par l’ère du numérique, les Smiley, les textos et les Emojis. C’est à pleurer de rire. D’ailleurs la salle, lors de l’avant-première au Cézanne à Aix-en-Provence a adoré et a réservé une standing ovation à l’équipe du film.


Date de sortie : 4 octobre 2017 (1h57 min)
Genre : Comedie
Acteur : Jean-Pierre Bacri, Gilles Lellouche, Jean-Paul Rouve

Catherine Merveilleux