Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Le Voyage de Fanny, de Lola Doillon

Tiré du récit autobiographique de Fanny Ben Ami, le Journal de Fanny, le dernier film de Lola Doillon aborde intelligemment et avec beaucoup de psychologie et de pédagogie, l’histoire des enfants confiés par leurs parents juifs à des institutions pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est un film tout public que même des enfants très jeunes peuvent voir sans être traumatisés.

 

C’est un film non manichéen qui montre, que bien sûr il y eut des Justes comme le cheminot du film, mais qu’il y eut aussi des gens qui dénoncèrent des Juifs, comme le prêtre du film. L’auteur du livre, Fanny Ben Ami a tout de suite accepté le scénario que Lola Doillon lui avait envoyé. Venue d’Israël, invitée sur le tournage, elle s’est montrée très satisfaite de l’adaptation et a déclaré : « Tout n’est pas mon histoire, mais l’essentiel est que l’on témoigne ».Le personnage de Madame Foreman admirablement interprétée par Cécile de France a réellement existé. Elle est morte en déportation et avant d’être arrêtée a tout fait pour protéger les enfants qui lui avaient été confiés. Comme dans le film, elle les réveillait en pleine nuit pour leur demander quel était leur nom de camouflage afin qu’ils aient l’habitude de répondre sans se troubler, même pris au dépourvu et par surprise. Le travail  en amont du film en matière de recherche historique est approfondi et Lola Doillon confie qu’elle a questionné les associations compétentes comme l’OSE et effectué pas mal de recherches sur le sujet.
Synopsis : Fanny n’a que 12 ans, mais elle a une personnalité exceptionnelle pour son âge. Ses parents juifs conscients des dangers qui menacent les Juifs l’ont cachée dans une Maison d’enfants pour la protéger des persécutions nazies. Elle étudie, joue avec l’insouciance des enfants de son âge, prend soin de ses deux petites sœurs jusqu’au jour où toute l’Institution et sa directrice Madame Foreman doivent prendre la fuite précipitamment.
Séparée de la directrice de la maison d’enfants qui s’est fait arrêter, Fanny doit alors prendre la responsabilité d’un groupe de huit enfants incapables de se débrouiller tous seuls. Elle est la plus mûre, la plus volontaire et c’est avec évidence, qu’elle se doit de prendre la tête des opérations, lors d’un dangereux périple à travers une France occupée par l’ennemi. Grâce à son courage, elle les aide à rejoindre la frontière suisse. Entre peurs, fous rires, rencontres inattendues et dangereuses, la petite troupe découvre l’amitié, la solidarité l’autonomie. Cette époque tumultueuse et pleine de dangers les fait mûrir plus vite que leur âge.
N.D.L R : Les parents de la Petite Fanny ne revinrent jamais des camps de la mort.

Lola Doillon est la fille de Jacques Doillon et l’épouse de Cédric Klapisch. Elle est actrice, photographe et réalisatrice. C’est son troisième film.Elle a aussi été réalisatrice de Dixpour cent, la série diffusée sur France 2.

Genre : Drame
Sortie sur nos écrans : 18 mai
Réalisatrice : Lola Doillon
Casting : Cécile de France, Stéphane De Groodt, Léonie Souchaud

Catherine Merveilleux

 


Email