Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Marseille. Un Bienvenue chez les Ch’tis à la Marseillaise

Le film de Kad Merad, Marseille est une véritable déclaration d’amour à Marseille. Marseillais d’adoption, Kad y possède une maison à Malmousque, tout comme Laurent Ruquier, qui a acheté une splendide maison au cœur du Roucas Blanc. Marseille est désormais une ville qui attire et fascine et le film Marseille devrait encore renforcer cette tendance.

 

 

« Ce n’est désormais un secret pour personne, s’amuse Kad Merad car même les chauffeurs de taxis montrent ma maison aux touristes. J’aime cette ville et j’ai voulu en montrer le bon côté, les petites gens qui travaillent, qui aiment, qui souffrent. J’ai voulu raconter l’histoire de quelqu’un de déraciné et son retour aux sources.» Le film de Kad Merad est loin du Bashing généralisé et des clichés qui montrent Marseille comme une ville sulfureuse et mafieuse où l’on tire à la Kalachnikov à chaque coin de rue. «J’aime cette ville et mon rêve est d’y ouvrir un café théâtre à l’endroit où existe déjà le Perroquet bleu que j’ai acheté, il y a quelques années et où travaille mon frère. Ce film, cela fait longtemps que je le porte en moi. Je l’ai écrit avec Patrick Bosso qui a puisé son inspiration dans l’histoire de sa famille et Judith El Zein qui jouait le rôle d’Anna dans le  film le Prénom. Marseille est l’actrice principale de ce film, tout comme Rome était l’héroïne du film de Fellini ».
Le synopsis est le suivant : Paolo (Kad Merad) qui vit au Canada et qui n’est pas revenu en France depuis 25 ans revient à Marseille en urgence au chevet de son père accidenté. Appelé par son frère Joseph (Patrick Bosso), il craint le pire pour son père, mais est bien décidé à ne pas s’attarder dans la Cité Phocéenne qu’il a fui des années plus tôt à cause d’une très grosse bêtise. Il n’imagine pas que sa famille retrouvée, sa rencontre avec la jeune femme médecin qui soigne son père, les retrouvailles avec ses anciens copains le réconcilieront avec cette ville à nulle autre pareille et qu’il n’aurait, en fait, jamais dû quitter. Déraciné  et malheureux dans sa vie au Canada, où il a tout, mais où cependant il n’est rien, il retrouvera ses racines, l’amour, la joie de vivre et son identité.
Ce film offre à Patrick Bosso, son premier grand rôle au cinéma et c’est un très beau cadeau que lui offre Kad Merad. C’est aussi un très beau cadeau à la ville de Marseille dont il redore le blason.

Marseille. Une comédie de Kad Merad. Sortie sur nos écrans le 16 mars

Catherine Merveilleux