Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Mrs Hyde, un film fantastique avec José Garcia, Romain Duris et Isabelle Huppert

Mrs Géquil, une timide professeure de physique dans un lycée de banlieue est méprisée par ses élèves et ses collègues. Un jour, elle est foudroyée pendant une expérience dans son laboratoire et sent monter en elle une énergie nouvelle, mystérieuse et dangereuse. Une profonde métamorphose s’opère en elle… Parviendra-t-elle  à contenir et à dompter la puissance maléfique que l’inquiétante Mrs Hyde qui l’habite diffuse en elle ?

 

 

Pour son long métrage Mrs Hyde dont il est également scénariste, le réalisateur Serge Bozon a choisi de co-écrire une adaptation libre et contemporaine du célèbre roman de Robert-Louis Stevenson, «Le cas étrange du Docteur Jekyll et Mister Hyde» dont l’héroïne est un personnage féminin, Mrs Hyde, interprétée par une Isabelle Huppert diaphane, ambigüe et mystérieuse. Son alter ego, Mrs Géquil est donc une prof de physique chahutée par ses élèves depuis 30 ans. Introvertie et à la limite du Nervous break-down, la timide enseignante a néanmoins la chance d’être aimée de manière inconditionnelle et indéfectible par un mari  plein de bienveillance remarquablement interprété par un José Garcia, qui homme au foyer, n’a d’autre but dans la vie que de choyer sa chère et tendre épouse malmenée par ses élèves, ses collègues, son proviseur, sa hiérarchie, notamment par un inspecteur de l’Education nationale qui la suit de près et l’a dans sa ligne de mire.
Serge Bozon, qui confie -t-il, a lui -même été prof de philosophie à l’époque de la Guerre du Golfe et a été chahuté par ses élèves nous entraîne dans un univers absurde, fantastique et surréaliste. Il suscite néanmoins par sa fiction fantastique une réflexion intéressante sur les relations élèves-enseignants, qui sont souvent ambigües et oscillent entre l’amour et la haine et sur le système scolaire et la transmission du savoir. «En effet, comment susciter l’appétence d’apprendre chez les élèves d’un lycée professionnel, surtout lorsque l’on n’a pas de qualités pédagogiques évidentes et que les élèves sont agressifs et rebelles ? Je souhaitais montrer  dans ce film, la noblesses, la difficulté de ce prof en échec total pendant toute sa carrière», explique Serge Bozon. «Ce film est un hommage aux enseignants, à la fin du film, la transmission a cependant lieu, mais le jeune élève chez qui Madame Géquil a su déclencher un déclin garde cependant les stigmates de sa cruelle et édifiante expérience. La galerie de personnages de cette fiction fantastique est riche en personnalités surréalistes,  sens absurdes, qu’il s’agisse de Madame Hyde, incarnée par une Isabelle Huppert à la fois fragile et incandescente au propre et au  sens figuré, un José Garcia plein de bienveillance et d’amour et un Romain Duris dans un rôle inhabituel, celui d’un proviseur sophistiqué et un brin ridicule dans sa préciosité, tout en contradictions, à la fois plein d’idéologie et de préjugés, habité par une certaine fièvre. Serge Bozon ne voulait pas d’une happy end conventionnelle et convenue. La fin de son film est une catharsis incandescente, mais explique Serge Bozon, «il n’était pas question pour moi de faire un film didactique, un fllm documentaire sur le système éducatif et la mission d’enseignant et ses difficultés.»

Un film fantastique avec des personnages emblématiques remarquablement interprétés par une Isabelle Huppert très convaincante comme toujours, un José Garcia plein de talent, de bienveillance et de chaleur humaine et un Romain Duris dans un rôle inconnu et inhabituel où il est irrésistible.

 

Date de sortie : 28 mars 2018 (1h 35min).
Un film de Serge Bozon avec Isabelle Huppert, Romain Duris et José Garcia
Comédie fantastique
Film français

 

Catherine Merveilleux

 

#hautetcourt, #lesfilmspelleas, #isabellehuppert, #romainduris, #josegarcia, #sergebozon, #MK2Films, #cinema, #paris, #avantpremiere, Catherine Merveilleux, lejouretlanuit.net, Le Jour et La Nuit, Marseille,


Email