Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Rencontre avec Kad Merad et Xabi Molia pour le film Comme des rois

Pour son 3° long métrage Xabi Molia, a réalisé un très beau film sans misérabilisme sur la vie d’une famille réduite à vivre d’expédients pour survivre et ne pas être expulsée de son appartement. Il a pour ce film réuni un casting de roi : Kad Merad, Sylvie Testud et Kacey Mottet Klein. Rencontre  avec Kad Merad et  Xabi Molia …

Kad Merad, l’un de nos plus grands acteurs français a dû attendre l’âge de 40 ans pour émerger du lot et être connu. Il confie : «Comme Joseph, le héros du film, j’ai fait du porte à porte, j’ai vendu des Encyclopediae Universalis, enfin j’ai essayé car je n’ai réussi à n’en vendre qu’une… à un copain dentiste.» Kad Merad a cette qualité rare de rendre sympathique et de nous faire éprouver de l’empathie pour les personnages qu’il interprète, même si ceux-ci sont des arnaqueurs ou de petits escrocs sans envergure : «Bien sûr, le personnage que j’interprète, Joseph est un arnaqueur professionnel, il vole une vieille dame, ce qui n’a rien de glorieux, mais il n’est pas si détestable que ça car il tisse des liens avec elle, il la traite gentiment, elle, qui est abandonnée du monde entier, notamment de sa propre fille. C’est quasiment un travailleur social ! (rires).

De plus, il est acculé à ces extrémités car le propriétaire de l’appartement où il vit emploie la manière forte et le menace d’expulsion alors qu’il a à sa charge toute sa famille qui dépend de lui. C’est un bras cassé, un Pied nickelé qui va de galère en galère, mais qui a une haute idée de la famille et de ses propres responsabilités vis à vis d’elle. Il aime profondément son fils et s’il refuse qu’il soit acteur c’est parce qu’il a peur pour lui. Pour lui le milieu du cinéma, du théâtre, du showbiz évoque la drogue, la prostitution. Il veut lui transmettre ses propres compétences, ce qu’il sait …» Micka, au contraire n’a qu’un désir, c’est échapper à l’emprise de son père et devenir acteur, mais en  fait, Joseph n’est-il pas lui même un acteur, un imposteur ? «Il est certain qu’il joue la comédie pour  gagner sa vie. C’est un imposteur. Dans la vie, il faut souvent jouer la comédie. Cela a souvent été mon cas. Lorsque j’ai été convoqué pour le service militaire, j’ai feint être un grand dépressif, d’ être irrésistiblement attiré par les fenêtres et suicidaire. J’avais le choix entre un an de service militaire ou un an comme G.O au Club Méditerranée! » Aujourd’hui, Kad Merad est un acteur très plébiscité par les cinéastes et le public. Sa côte d’amour est très élevée et il enchaîne tournage sur tournage « Aujourd’hui, j’ai pris du coffre, j’ai des propositions pour toutes sortes de rôles.  Le Baron noir m’a propulsé dans la cour des grands et m’a offert toutes sortes d’opportunités. Je ne suis pas libre avant août 2019. Je me la pète un peu à la maison. Hier soir, j’ai signé un autographe à mon fils et j’ai fait deux selfies avec ma femme… (rires). J’ai beaucoup aimé tourné dans le film  de Xabi et je me retrouve  dans le personnage de joseph, je me retrouve aussi un peu dans le personnage de Micka interprété par Kacey. C’est un très bon film, un film social, à la fois dur et plein d’humour qui pose de bonnes questions comme celles de la transmission et celles de l’inquiétude qu’un père peut se poser au sujet de l’avenir de son fils.»

 


Xabi Molia confie quant lui : « Je me suis souvent fait arnaqué et je me suis souvent dit que vu l’énergie, l’imagination et l’ingéniosité déployées, l’arnaqueur avait bien gagné son argent. Le personnage de Micka a grandi dans une famille qui fait des choses que la morale réprouve car il faut survivre. C’est malgré l’incommunicabilité entre Josep Micka une histoire d’amour entre ce père et son fils. Je voulais aussi  montrer grâce à mon film que l’extrême pauvreté ne rime pas  toujours avec le désespoir et comment un jeune comme Micka a du mal à revendiquer son identité et à réaliser son rêve de devenir acteur dans une France en crise.

Ue comédie dramatique à la Ken Loach très bien écrite, pleine de tendresse et non dénuée d’humour servie par un casting de qualité.

 

Synopsis :
Joseph ne parvient pas à joindre les deux bouts. Sa petite entreprise d’escroquerie au porte-à-porte, dans laquelle il a embarqué son fils Micka, est sous pression depuis que le propriétaire de l’appartement où vit toute sa famille a choisi la manière forte pour récupérer les loyers en retard. Joseph a plus que jamais besoin de son fils, mais Micka rêve en secret d’une autre vie. Loin des arnaques, loin de son père…

 

Casting : Kad Merad, Kacey Mottet Klein, Sylvie Testud
Un film de Xabi Molia
Comédie dramatique

Sortie le 2 mai


Catherine Merveilleux

 

#hautetcourt, #kadmerad, #sylvietestud,#commedesrois, #avantpremiere, #cinema, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #marseille, #paris


Email