Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Vicky Banjo

Victoria Bedos, fille de…, sœur de… Il lui fallait se faire un prénom et c’est chose faite. Après la famille Bélier, elle persiste et signe dans l’excellence avec un nouveau film réalisé par Denis Imbert : Vicky Banjo.

Victoria est la petite dernière d’une célèbre famille d’artistes. Son père est un acteur connu et son frère est un animateur de télévision, qui fait beaucoup parler de lui et qui collectionne les conquêtes féminines. «Ce n’est pas exactement mon histoire, confie Victoria Bedos, mais c’est très largement inspiré d’événements que j’ai vécus. En fait, c’est une auto-fiction. J’ai puisé dans des événements vécus, des émotions, mais tout est romancé. Le synopsis est le suivant : Victoria renonce à épouser Sylvain Chamoux, son premier amour, le jour même de son mariage car son amour exclusif et castrateur risque de briser les liens étroits qu’elle entretient avec sa tribu. Sans métier, sans ressources, elle n’a d’autre alternative que de retourner vivre chez ses parents ravis de récupérer «leur bébé». Petite fille sage, Victoria va alors, à trente ans, vivre une adolescence tardive et découvrir l’alcool, le sexe, l’orgasme et la musique. Sa rencontre avec Banjo, un chanteur de bar va lui permettre de se réaliser et de découvrir sa véritable voie. Avec lui, elle décide de prouver qu’elle aussi existe, qu’elle est capable de faire quelque chose et non pas d’être la fille de …, la sœur de … ou comme elle a failli l’être la femme de … Pour son père, c’est une révolution et il a du mal à concevoir que sa petite fille est désormais une femme qui a des relations sexuelles, qui boit et qui chante des chansons sans tabous et  assez osées. Bien sûr, confirme t-elle les personnages de mon père et de mon frère sont fictifs. mon père trouve d’ailleurs que le personnage de mon père interprété par François Berléand ne lui ressemble pas du tout  (Rires…) et qu’il n’est pas du tout narcissique (rires…). Le film est aussi un hommage à ma propre mère, une femme effacée comme Chantal Lauby qui interprète son rôle dans le film. C’est une actrice géniale. Dans la réalité, ma mère était danseuse et elle a renoncé à sa carrière pour nous élever Nicolas et moi. L’écriture est pour moi psychanalytique, par contre jouer la comédie est pour moi un réel plaisir. Je m’épanouis vraiment dans le métier d’actrice. Le groupe Vicky Banjo existe vraiment. Il est actuellement en tournée dans toute la France. Je l’ai créé à l’époque où j’écrivais la famille Bélier.Le CD va d’ailleurs  prochainement sortir et l’on peut écouter les chansons sur You Tube

Mon avis : une comédie pleine d’humour et très divertissante. Victoria Bedos, Chantal Lauby et François Berléand sont excellents. Après la famille Bélier, Victoria Bedos persiste et signe dans la qualité.

Une comédie de Denis Imbert
Avec Victoria Bedos, Chantal Lauby, François Berléand et Jonathan Cohen
Distributeur Gaumont
Sortie sur nos écrans le 8 juin 2016

Catherine Merveilleux


Email