Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Camille Lacourt, 5 fois champion du monde envisage sa reconversion…

Camille Lacourt vient d’être sacré champion du monde du 50 m dos pour la 5 ème fois à l'occasion de la dernière course de sa carrière. A 32 ans, il a, en effet, décidé d’abandonner la compétition. Il a ainsi terminé en apothéose la course en 24 sec 35/100e, dimanche à Budapest et envisage sa reconversion en ouvrant, entre autre, un lieu branché et festif à Paris.

 

 

Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin dans un communiqué de presse a tenu à féliciter le nageur qui, appartient à la Dream Team du célèbre Cercle des nageurs, un club de natation marseillais, qui a acquis ses lettres de noblesse grâce à Camille Lacourt, Florent et Laure Manaudou et Frédérick Bousquet. "En glanant la médaille d'or, pour l'ultime course de son immense carrière, ce grand athlète marseillais a su triompher à nouveau pour terminer au sommet de la scène internationale. Il a fait preuve d'une combativité hors du commun pour décrocher ce nouveau sacre mondial » pouvait-on lire dans ce  communiqué de presse dithyrambique.
Ses remarquables performances sont d’autant plus admirables que le Beau Gosse de la Natation Française avait dû mettre sa carrière entre parenthèses à cause d’une tumeur, heureusement bénigne à la hanche. Aujourd’hui plus compétitif, plus beau et plus fort que jamais, il explose à nouveau. C’est un formidable dépassement de soi, que modeste, il minimisait déjà lors de sa précédente victoire : «Vous savez, la compétition est toujours un dépassement de soi, mais c’est vrai que sur le podium, j’étais d’autant plus heureux que j’avais craint un moment d’être obligé d’arrêter la compétition.» Aujourd’hui, il arrête la compétition, non pas contraint et forcé, mais de son propre chef. Ce qui change tout.
Que fera Camille de sa liberté retrouvée ? Avec son physique de rêve, il peut tout envisager. Il a déjà été l’égérie de Carnet de vol, de Clarins et ambassadeur des Terrasses du Port. Prévoyant, il a déjà en partie songé à sa reconversion et ouvert avec Gilbert Kadosh un resto-bar à cocktails qui s’appelle « le Fidèle » au cœur de Saint-Germain des prés dans le 6° arrondissement à Paris. Un lieu branché qui pourrait bien devenir «The »spot tendance. L’ancien théâtre Saint Germain est désormais un endroit festif où l’on peut déguster un cocktail en écoutant du jazz en before, puis enflammer le dance floor sur la musique des DJ résidents en after. Le lieu vient d’être inauguré en avril 2017. Camille Lacourt a imaginé ce spot où l'on aime venir avec ses amis fidèles pour déguster de délicieux cocktails et grignoter comme à la maison sur fond de concerts live de jazz. D’où le nom : le Fidèle. Le lieu ferme à 5h. La gestion est confiée à Sandra Zeitoun, la fiancée de Tomer Sisley qui organisait les soirées Sandra&co lors du dernier festival de Cannes.


Le Fidèle, 2 rue Sabot Paris 6°


Catherine Merveilleux