© Red Bull
© Red Bull
Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Red bull Crashed Ice à Marseille, un pari fou, complètement givré mais réussi !

 

Marseille est désormais capitale européenne du sport 2017. Pour la cérémonie d’ouverture, le 14 janvier, elle a accueilli la première étape du Red Bull Crashed Ice, c’est à dire les championnats du monde d’Ice Cross Downhill. Des milliers de spectateurs qui avaient bravé un climat sibérien se sont groupés sur le Vieux-Port pour assister à la compétition dont les winners furent Cameron Naaz (USA) chez les hommes et Jacqueline Légère (CAN) chez les femmes. Les deux Français Pacôme Schmitt et Tristan Dugerdil ont fait une excellente prestation, mais s’arrêtent aux quarts de finale.

 

La sécurité avait été organisée par Caroline Pozmentier, adjointe à la sécurité, L.Nunez, préfet de police et Julien Ruas en charge des Marins pompiers de Marseille et d’importantes forces de sécurité avaient été déployées pour que la fête ne soit pas gâchée. Tout s’est passé sans encombres, dans une ambiance festive, chaleureuse malgré le froid intense. La fête commença par un show de la compagnie Archaos et par un magnifique feu d’artifice organisé par la ville de Marseille. Fidèles à leur réputation, les Marseillais ont accueilli sous des ovations, le passage des 100 meilleurs riders du Monde sur la piste de 340 mètres de glace qui descendait de l’Hôtel Intercontinental au Vieux-Port entre les platanes et les oliviers centenaires sous le regard protecteur de Notre-Dame de la Garde.
Comme le déclara Frédéric Bousquet, le champion de natation olympique plusieurs fois médaillé: « Avoir le courage de faire perdurer de grands événements sportifs, tels que le Red Bull Crashed Ice, malgré les menaces, c’est crier haut et fort, notre liberté face à la Barbarie.» Caroline Pozmentier, quant à elle, après le succès de l’Euro, cet été à Marseille, s’est totalement investie pour que tous les moyens matériels et humains soient mis en œuvre pour garantir la sécurité de nos concitoyens. Le périmètre autour de la zone a ainsi été élargi et 41 points matérialisés par des blocs de béton ou des barrières métalliques de sécurité ont permis d’empêcher l’éventualité du passage d’un véhicule interdit afin d’entièrement sanctuariser la zone. Le stationnement a été interdit ainsi que la circulation sur toute la zone, 60 vidéos de surveillance ont été placées, 100 policiers municipaux déployés et 200 marins pompiers étaient prêts à intervenir. La police nationale était elle aussi présente avec un effectif de 1000 policiers nationaux. Tous les moyens mis en place ont permis que l’événement se passe dans les meilleures conditions possibles. Dominique Vlasto, l’adjointe au Tourisme espère que comme Marseille Capitale de la culture 2013, cet évènement placé sous les projecteurs et relayés par les médias du monde entier ait des retombées économiques  conséquentes pour la Cité Phocéenne.
Mais, au fait, le Crashed Ice, c’est quoi ? En fait, c’est un mélange de ski cross et de short-track. Au cours du Red Bull Crashed Ice, les 120 meilleurs patineurs du monde se sont affrontés par groupe de 4 avec pour seul objectif de dévaler une piste en pente, glacée et semée du plus d’embûches possible. Les pointes de vitesse peuvent atteindre 80 km/heure. C’est un sport assez hard, extrême et viril. Les chutes sont spectaculaires, c’est pourquoi les protections sont renforcées.C’est un véritable show.
La prochaine étape aura lieu à Jyvaskyla en Finlande. Alors si vous avez  vibré et craqué pour le Red Bull Crashed Ice et êtes devenu addict  aux championnats du monde d’Ice Cross Country, rendez-vous en Finlande  les 20 et 21 janvier !


Catherine Merveilleux

 

© Red Bull