Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Yves le Blevec  prépare le tour du monde en solitaire sur son Trimaran Ultim Actual

Sponsorisé par Actual, Yves le Blevec est venu cette semaine naviguer à bord de son Ultim Actual dans la rade de Marseille et a profité de ce moment privilégié pour recevoir à son bord les deux médaillées olympiques aux derniers jeux de Rio, Camille Lecointre et Hélène de France présentes à Marseille en tant que marraines de prestige pour l’Ecole des commissaires des Armées (ECA) pour la promotion Valmy, pendant la Juris’cup. J’ai eu la chance de monter à bord pour cette traversée d’exception.

 

Originaire de Bretagne, petit garçon, Yves vit cependant à  Massy aux environs de Paris pendant l’année scolaire, mais il passe toutes ses vacances à la Trinité sur mer où il apprend à naviguer avec ses parents. Parvenu à l’âge adulte, il travaille d’abord au chantier naval, mais n’a qu’une passion, qu’une obsession, celle de naviguer. Le chantier naval n’est pour lui qu’un moyen de gagner sa vie, qu’une étape pour approcher le monde de la course au large dont il rêve. En 1986, en amont de la Route du Rhum 1986, il aide bénévolement Charlie Capelle à préparer sa transat en solitaire. Pour le remercier, celui-ci l’embauche dans son tout nouveau chantier naval. Il pénètre ainsi dans le milieu de la préparation de la course au large et prépare de  prestigieux bateaux comme ceux de Loïc Peyron, d’Olivier Moussy, de Mike Bich. Il rencontre alors l’architecte Nigel Irens qui sera l’architecte de son actuel Ultim. Il atteint alors son objectif et participe à de grandes courses comme la 24° Solitaire du Figaro en 2003, le Trophée Jules Verne en 2005, le 1° Trophée Prince de Bretagne en 2009, la Transat Jacques Vabre en 2011, la Route du Rhum en 2014, la première Tansat Québec en 2008 et The 3°Transat Bakerly en 2016 et bien d’autres ...
Cet homme attire la sympathie et le confiance. Il se dégage de lui une force tranquille incroyable et selon tous ses proches, notamment selon sa compagne Sandrine Bertho : « Il est pugnace, mais bienveillant et attentionné. » Il défend avec conviction le principe de la mixité à bord  et sa compagne pilote souvent le bateau et a accueilli avec gentillesse les deux jeunes médaillées olympiques.

 


Les deux championnes,Camille Lecointre et Hélène de France âgées respectivement de 31 et de 29 ans reviennent des Jeux Olympiques de RIO où elles ont été médaillées de bronze en Voile
470. Militaires de carrière, elles appartiennent à « l’armée de champions » créée en 2014. Il s’agit d’une structure qui regroupe près de 100 sportifs de haut niveau qui bénéficient ainsi, grâce au Centre national des Sports de la défense (CNSD), de conditions de préparation qui leur permettent de se consacrer à leur préparation physique au sein du Ministère de la Défense et de la gendarmerie nationale. Camille vit en Bretagne dans un petit village à côté de Brest. Hélène vit à Marseille. Les deux filles forment une équipe de choc. En 2016, elles ont remporté une médaille de bronze aux J.O de Rio, ont été championnes du Monde de 470 à San Isidro en Argentine où elles ont obtenu une médaille d’or. Camille  a découvert la voile à 7 ans, lors d’un stage de voile en Optimist.  Hélène, elle, a découvert la voile lors d’un tour du monde d’un an, dans le cadre d’un projet pédagogique. Ce sont de vraies passionnées et Hélène fait partie du Comité d’Athlètes qui soutient la candidature de Marseille pour les Jeux olympiques de 2024.
Les deux jeunes médaillées aux J.O de Rio, Camille Lecointre et Hélène de France ont tout de suite sympathisé avec Yves. Entre voileux, le lien se crée vite. Elles étaient ravies de découvrir ce beau bateau de 31m de long, elles qui naviguent sur un esquif bien plus petit.
L’Actual Ultim a à son actif un palmarès prestigieux : deux tours du monde, un podium sur la Route du rhum, le record de l’Atlantique Nord et de la Transméditerranéenne, plusieurs transats en solitaire ou en équipage réduit. Cette machine à record imaginée et skippée jusque là par Thomas Coville fait désormais partie du Collectif Ultim Actual et est aux commandes d’Yves le Blevec. Samuel Tual, président du groupe Actual explique qu’il sponsorise Yves  depuis 14 ans.  Après la Route de Rhum en 2014,  nous arrivions à la fin de notre contrat de collaboration. Yves a toujours tenu ses engagements et mené à terme nos projets, j’ai donc souhaité renouveler notre partenariat et le soutenir dans sa préparation du Tour du Monde en 2019. L’entreprise Actual a besoin de communiquer et le sponsoring sportif me paraît être un excellent vecteur de communication. Cela permet au groupe Actual de bénéficier d’une belle exposition médiatique. Nous allons relever ensemble un défi extraordinaire : le Tour du monde en solitaire en Ultim en 2019.

Une belle rencontre sportive et amicale dans la rade de Marseille et un beau défi  que ce tour du monde en 2019 ! Bon vent à ces trois athlètes de haut niveau !

Catherine Merveilleux