Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Kous-Kous Night à l’Intercontinental

Pour la première édition de Kouss-Kouss, festival de cuisine-musique-théâtre-radio organisé entre la Friche La Belle de Mai, On Air, les grandes Tables, La Mercerie, L’épicerie idéale…. la brasserie Les Fenêtres  de l’Intercontinental vient d’organiser en cette fin d’été sublime une Kouss-Kouss Night au cours de laquelle les saveurs méditerranéennes se sont inextricablement et subtilement mêlées aux musiques de l’autre côté de la Méditerranée pour le plus grand plaisir des convives ravis et sous le charme de cette soirée à nulle autre pareille.

Lionel Levy et Fatima Hal

Lionel Levy et son équipe avec la participation de Rachida, cuisinière exceptionnelle, qui va bientôt monter son propre restaurant concoctèrent ce soir-là un « Kuskusu marocain royal », six types différents de tajines et une série de délicieux plats  du Maghreb tels que le méchoui d'agneau, le ragoût de viande de bœuf, la soupe de fruits de mer, les brochettes de viandes, les merguez, les fameuses bricks farcies à la viande ou à la Tchoutchouka ainsi que de succulentes soupes algériennes. Un véritable régal pour les papilles des plus gourmands et des plus exigeants.
Parmi les invités de marque, on pouvait noter la présence de la charismatique Fatema Hal, auteur, ethnologue, anthropologue et chef qui  créa «La Mansouria». Femme engagée, elle milita auprès d’Yvette Roudy au Ministère des Droits de la Femme et s’occupa d’enfants de la Goutte d’or, quartier sensible de Paris.

 

 

Une plongée dans un univers gastronomique cher au cœur du chef étoilé de l’InterContinental Marseille, Lionel Levy, dont le couscous est la Madeleine de Proust et a de fortes réminiscences nostalgiques et affectives qui lui rappellent son enfance. « Outre le souvenir du couscous de ma grand-mère qui était originaire d’Essaouira, ce plat est pour moi le symbole de la cuisine populaire de par sa simplicité, sa générosité et sa diversité », explique le célèbre chef étoilé. « Le plat de couscous au milieu de la table représente le partage et la convivialité qui symbolisent totalement la Méditerranée. Les épices, les légumes, la graine, les merguez, les boulettes, la viande sont autant de produits qui illustrent le melting-pot culturel et gustatif de notre région ».
Cette soirée fut le lancement du week-end Kous-Kous organisé par la Friche de la Belle de Mai et le quartier Noailles en partenariat avec l’Intercontinental Marseille-Hôtel Dieu.
L’ambiance fut chaleureuse et les convives furent plongés dans l’ambiance grâce au D.J Zoom de Radio Grenouille sur un mix Kous-Kous puis grâce au Hakim Hamadouche trio et à son programme alternant chaâbi dérivé de la musique arabo-andalouse, rock et jazz. Un cocktail multi culturel étonnant et détonnant !
Les établissements participant à l’événement dans le quartier Noailles étaient : Le Comptoir des Beaux-Arts, la Goulette, la Mercerie, l’Epicerie idéale, le Petit Saint Louis
et Les Grandes Tables où Emmanuel Perrodin, dans le cadre de sa résidence Art-O-Rama avec les Grandes Tables réalisa le grand buffet d’ouverture et proposa du 31 août au 9 septembre à midi son interprétation contemporaine et personnel  du couscous.

 

lesfenetres.marseille@ihg.com
www.kouss-kouss.com

 

Catherine Merveilleux

 

#intercontinentalmarseillehoteldieu, #couscous, #lionellevy, #marseille, #frichedelabelledemai, #gastronomie, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #maroc, #algérie, #fatemahal

 


Email