Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

 Soirée  prestige  au  Palais  du  Pharo  :  le Pharo a du Palais

Comme tous les ans, le Tout-Marseille s’est pressé pour la Soirée Prestige organisée par les Vignerons de la Sainte-Victoire. Cette soirée est désormais l’un des événements incontournables de l’ouverture de la saison estivale à Marseille. Le parrain de cette 10° édition était cette année, Lionel Levy, le chef étoilé de l’Intercontinental Marseille-Hôtel Dieu. Un partenariat permit, par ailleurs, à l’Association des Sommeliers Alpes-Marseille-Provence et aux chefs de Table 13 Sainte Victoire de participer à cette opération très  festive et très gourmande.

Au programme : dégustations du Millésime 2015 et de nombreuses surprises sur le thème du terroir et de la gastronomie, des démonstrations culinaires, un concert privé, des animations photos, des cocktails signature créatifs et raffinés dans une ambiance déjà très estivale. Le président de de l’Association des Vignerons de la Sainte Victoire est Olivier Sumeire et l’Association proposa cette année plusieurs innovations très intéressantes, notamment une Master Class animée par Gisèle Marguin, Présidente de l’Association des Sommeliers Alpes-Marseille-Provence avec la complicité d’un chef Tables 13. Les personnes qui souhaitaient participer à la Master Class purent faire des dégustations comparatives de vins rosés Côtes de Provence Sainte-Victoire et une dégustation Verticale de vins rouges de Provence Sainte-Victoire. Après une déambulation de la fanfare « le Syndicat du chrome », un défi culinaire fut proposé à 6 stagiaires de l’Ecole de la Deuxième chance, coachés par 3 chefs de l’Association Gourméditerranée : Gilles Carmignani de la Table de l’Olivier, René Berges de la Table de Beaurecueil et Daniel Lupérini, food truck l’Emporte pâtes (Marseille). Ces apprentis groupés en duo durent préparer un plat et un dessert et furent notés par le Jury composé de Gisèle Marguin, Lionel Levy, Olivier Sumeire et Caroline Générosi-Herpin, bloggeuse et gastronome avertie.
La Sainte-Victoire est un terroir d’exception qui bénéficie d’un ensoleillement exceptionnel, le mistral assainit le vignoble. Le vin a une fraîcheur caractéristique due à la maturation tardive des raisins. Le Millésime 2015 se définit par des vins plus aromatiques que l’an dernier, avec une grande diversité d’arômes. En bouche, ils sont plus longs et plus ronds. La couleur des rosés est plus pâle . En ce qui concerne, les rouges, leur robe est franche et profonde. Les nez sont complexes et intenses avec des notes de fruits noirs et rouges complétées par des épices douces telles que la réglisse. En bouche, ils ont une belle concentration soyeuse en tanin.
Les vins de la Sainte Victoire ont une identité bien spécifique. Ils sont composés  de grenache,  de syrah et de cinsault, le couple grenache/Syrah devant représenter au moins 50% de l’encépagement. L’agriculture est toujours raisonnée, responsable et très contrôlée, souvent bio, avec un cahier des charges drastique et le résultat est à la hauteur des efforts, du sérieux et du professionnalisme des vignerons. C’est un vin très apprécié au niveau local et international qui permet de remarquables associations Mets et Vins.

Catherine Merveilleux