Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Découverte du parfum Marquise de Caumont dans l’Hôtel particulier de Caumont à Aix-en-Provence

C’est dans le cadre prestigieux de l’Hôtel de Caumont que j’ai eu le plaisir de découvrir le parfum Marquise de Caumont créé par Pascale Oger dans la collection des parfums Historiae.

Situé à Aix-en-Provence, à côté du Cours Mirabeau, dans le quartier Mazarin, l’Hôtel particulier récemment rénové dispose d’une cour d’honneur pavée et de plus de 1000 m2 de jardins privés. Ses salons au décor raffiné restituent l’atmosphère et l’esthétique du XVIII° siècle. Caumont Centre d’Art a pour vocation de recevoir d’importantes expositions temporaires dédiées au grands maîtres du XV° siècle à nos jours. Après Canaletto, ile centre d’art a reçu les collections du Prince de Liechtenstein.
Les parfums Historiae créés en 2012 sont 100% made in France, à base d’huiles essentielles issues du commerce équitable et font appel au meilleur savoir faire français.
Chaque parfum est une création unique menée en collaboration avec un parfumeur créateur, en l’occurence, Bertrand Duchaufour et un designer spécialisé dans les grandes marques internationales, Alnoor. Les parfums Historiae s’adressent aux amoureux d’Histoire, de raffinement et d’authenticité à travers un large choix de produits : parfums, savons parfumés, bougies parfumées et parfums d’ambiance.
Pauline, Marquise de Caumont est la fille de Jean-Baptiste Jérôme de Bruny, Baron de la Tour d’Algues. Réputée pour sa grande beauté, Pauline épousa en 1795 Amable de Seytrres, Marquis de Caumont. On dit alors de celui-ci qu’il prit «à la Provence sa plus belle fille, son plus bel hôtel, son plus beau château et sa plus grosse fortune.» L’Hôtel prit ensuite le nom d’Hôtel de Caumont.
Le parfum Marquise de Caumont est d’une tonalité subtile, à la fois luxueuse et raffinée. Le Mimosa solaire et lumineux domine. Il a été privilégié pour être au cœur de la fragrance car il évoque les tonalités ocres de la pierre de l’Hôtel de Caumont. Ses effluves douces, poudrées, vertes et légèrement miellées apportent douceur et féminité à la fragrance. Sa couleur jaune évoque également le soleil et la chaleur de la Provence. Il est accompagné d’autres plantes typiques des jardine aixois du XVIII° siècle comme le laurier rose ou blanc, le chêne vert et le tilleul qui se marient subtilement avec la lavande, senteur emblématique de la Provence. La jacinthe ajoute une note de tubéreuse et symbolise par ses fleurs en étoiles le ciel bleu azuréen typique du sud.La jacinthe est aussi une fleur considérée comme luxueuse au XVIII° siècle et est très appréciée à cette époque. Ancienne collaboratrice au sein du groupe L’Oreal, Pascale Oger s’installe dans une propriété du XVIII° siècle «La Fauconnerie du Roy», dans la Plaine de Versailles. Cette maison chargée d’histoire qui avait une âme lui inspira ce concept novateur de l’Histoire de France en parfums à travers des produits authentiques, hauts de gamme et made in France. Ces parfums nous plongent dans la Renaissance avec Rose de France ou rendent hommage à des figures emblématiques de l’Histoire comme Louis XIV avec Orangerie du Roy ou à Marie-Antoinette avec Bouquet du Trianon ou Hameau de la Reine et même à Eugénie de Montijo avec Violettes impériales. Les produits sont distribués aux Galeries Lafayette et dans les boutiques des sites historiques les plus prestigieux dont Le Louvre, le Domaine de Versailles, le Château royal de Chambord, le Château de Chenonceau, le Musée international de la parfumerie de Grasse, le Panthéon, le Musée Jacquemart et certains hôtels de prestige.

Catherine Merveilleux