Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Vœux à la presse de Martine Vassal

Equité, liberté d’expression, exigence et transparence dans l’utilisation de l’argent public seront les axes et les priorités pour 2016 de Martine Vassal, Présidente du Conseil Départemental qui succède à Jean-Noël Guérini tombé aux oubliettes et rattrapé par les Affaires.

La nouvelle présidente a souhaité faire perdurer la tradition des vœux à la Presse, d’autant plus qu’il y a tout juste un an le droit d’écrire et de penser librement était pris pour cible par des Barbares. Elle a insisté sur le fait que la liberté de la presse constituait à ses yeux l’un des principes républicains auxquels elle était le plus attachée. Encore sous le choc après les attentats de janvier et de novembre, qui ont meurtri notre pays, elle a insisté sur l’importance de ne pas déroger au respect des valeurs de la République et sur la nécessité de s’unir, sans pour autant perdre son identité, sa lucidité et son esprit critique. Martine Vassal a aussi insisté sur le fait qu’il était impératif de repenser la manière de faire de la politique. Les Elus se doivent d’être moins déconnectés de la réalité et plus proches des préoccupations des Français. Cela leur permettra d’être plus crédibles et d’éradiquer l’abstentionnisme, fléau de notre Démocratie.
Quatre grandes orientations ont été privilégiées pendant les dix mois où les nouveaux conseillers généraux se sont attelés à la tâche. Ces grandes orientations seront   reconduites, approfondies et perdureront au cours de l’année 2016.
Le Conseil Départemental s’est en priorité, dès son arrivée, mobilisé pour privilégier l’emploi et faire régresser le taux de chômage si important en Paca, en favorisant une meilleure adéquation entre les offres d’emploi et les compétences des demandeurs d’emploi. Le travail et le mérite ont été replacés au cœur des dispositifs d’aides et d’allocations versées par la collectivité territoriale.
Le deuxième axe privilégié a été de faire de la Provence une terre de croissance et de prospérité en renforçant son attractivité. La troisième orientation a été de rééquilibrer l’aménagement de la Provence pour donner à tous les territoires les mêmes chances de progresser. Le quatrième axe privilégié a été la jeunesse avec pour objectif un collège 100% numérique. La présidente a notamment annoncé que les ordinateurs distribués aux élèves dès la 4° qui servaient surtout à regarder des D.V.Ds seraient remplacés par des tablettes dès la 5°.
La nouvelle présidente a triomphalement annoncé que le budget de la culture serait augmenté d’un million d’euros et que le SDIS recevrait 2,8 millions d’euros de plus car la protection des citoyens était à ses yeux un impératif absolu. Martine Vassal a aussi annoncé que le Conseil Départemental n’augmenterait pas les impôts car la matraquage fiscal asphyxie les ménages et les entreprises et qu’il était grand  temps que les contribuables ne soient plus considérés comme des terroirs caisse.
Tout comme Christian Estrosi, elle a décidé de réduire considérablement les frais de fonctionnement de la collectivité territoriale qu’elle préside. Le processus s’amorcera avec une baisse de 20% du train de vie du Département pour donner l’exemple.
Les modalités et les priorités de ce plan en quatre axes majeurs seront dévoilés le 28 janvier prochain, lors des Etats généraux de Provence. Les mots clef de l’année 2016 seront pour le Conseil Départemental : l’action, l’action et encore l’action.

Catherine Merveilleux