Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Soirée de gala du Mondial la Marseillaise à Pétanque

Dans la chaleur de la Nuit, les invités du gala de la Marseillaise à Pétanque se glissent sous les ombrages du Parc Borély, véritable écrin de verdure, à proximité de la mer. Cette soirée de gala qui a traditionnellement lieu la veille du début de la compétition est l’une des soirées incontournables de la Cité phocéenne.

 

Le président du Mondial la Marseillaise à Pétanque a changé. C’est désormais Pierre Guille, mais l’événement tellement délicieusement marseillais perdure et un nouveau chapitre de cette grande histoire populaire, festive et sportive, fruit d’une grande aventure humaine et fraternelle s’ouvre et nous lui souhaitons encore de nombreuses éditions.

Le Mondial la Marseillaise à Pétanque est le rendez-vous annuel des champions de pétanque du Monde entier et le gala celui des fans de pétanque, des personnalités et des forces vives de Marseille. Le gala réunissait, cette année encore, beaucoup d’artistes comme les acteurs de Plus belle la vie, Plastic Bertrand, Chico et les Gypsies King, Zize du Panier, des élus comme Dominique Tian, des journalistes connus, des animateurs comme Marie-Laure Augry et de nombreux chefs d’entreprises comme Caroline Baron, Cyril Macario et Frédéric Perrin. Le lendemain, toutes les personnalités participèrent, cette année encore, au traditionnel et très people Trophée des étoiles.
Cet événement d’envergure internationale existe depuis 56 ans et fait tous les ans venir des passionnés du monde entier. Chaque année le Mondial accueille plus d’une vingtaine de pays comme l’Italie, les Etats-Unis, la Thaïlande, Taïwan, l’Australie, l’Arménie l’Iran, le Japon, Madagascar, le Maroc, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, l’Egypte et tous les autres …C’est incroyable, ils sont tous fans de la pétanque et convergent des Cinq Continents pour cet événement aussi festif que convivial et chaleureux !
En 1962, Paul Ricard eut l’idée lumineuse d’organiser un grand concours de pétanque qui soit aussi une fête populaire. Il confia cette mission au journal la Marseillaise et à son directeur Michel Montana. L’idée fit son chemin et aujourd’hui, même si Michel Montana est parti, le mondial existe toujours et c’est le le plus grand concours de pétanque du monde.

 

 

Comme le disait fort bien Yves Mourousi en le présentant en direct sur TF1 pour la première fois, le Mondial la Marseillaise à Pétanque : « C’est le Roland Garros des boules. »
La compétition se passa cette année encore dans le cadre enchanteur et verdoyant du Parc Borely immortalisé par Marcel Pagnol dans son livre autobiographique de souvenirs la Gloire de mon père. La Finale se déroula pour la première fois dans le cadre magique du Mucem.
Pas de surprise dans cette finale 2017. L'équipe de Dylan Rocher, Henri Lacroix et Stéphane Robineau, grandissime favorite, a remporté vendredi le 56e Mondial La Marseillaise à pétanque en battant en finale celle de Sébastien Heredia, Mickaël Maille et Didier Vandycke en 13 mènes (13-5). Une très belle compétition !

 

Ce fut, cette année encore un véritable plaisir de voir perdurer plus beau que jamais et contre vents et marées cet événement populaire et festif malgré les difficultés rencontrées par la Journal La Marseillaise car le quotidien comme l’ensemble de la presse n’est pas sorti indemne de la crise de la Presse qui ne l’a pas épargné. De nombreux photographes notamment ont dû être licenciés pour des raisons financières. Heureusement, le quotidien a pu compter sur la fidélité des lecteurs et le soutien des nombreux partenaires et amis pour maintenir le cap et traverser la tempête et il perdure ainsi que l’événement le Mondial La Marseillaise. Ce qui « est une immense fierté pour les 350 bénévoles et les membres du comité de direction qui œuvrent avec le soutien des partenaires institutionnels et privés, fidèles et attentifs à perpétuer l’esprit des fondateurs » comme l’a déclaré Pierre Guille le nouveau président du Mondial.

 


Catherine Merveilleux