Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

La Nuit doit revoir le jour !

Depuis plus d’un an, le monde scintillant et festif de la Nuit se trouve plongé dans les ténèbres et désemparé. Nicolas Debru vient de réaliser la première série web doc solidaire pour donner la parole à tous ceux et toutes celles qui font la Nuit. L’avant-première de ce documentaire sensible et intelligent vient d’avoir lieu au Trolleybus, la célèbre discothèque emblématique située sur le Vieux-Port de la Cité Phocéenne.


« C’est beau une ville la nuit » comme l’écrit Richard Bohringer, noctambule avéré et amoureux des sensations et des rencontres que procure la Nuit dans son très beau livre éponyme. La nuit, en effet, exacerbe les sensations et désinhibe les rapports entre les êtres humains qui deviennent plus intimes, plus chaleureux et plus festifs. La prohibition qui sévit depuis le début de la pandémie et les mesures sanitaires consécutives à celle-ci frustrent les amoureux de la Nuit et les noctambules, mais il ne faut pas oublier que c’est aussi un secteur d’activité économique, où des hommes et des femmes vivent de leur passion, qui est sinistré. Du jour au lendemain, ces hommes et ces femmes se sont retrouvés sans travail. Ils étaient D.J, directeur artistique, directeur de salle de concert, directrice de festival, intermittent du spectacle, technicien, artiste, photographe, programmateur, supporter de l’OM, régisseur etc… et leur univers s’est brutalement effondré. Ils sont bien sûr privés de leur raison d’être, de leur passion, mais aussi de leur métier, de la possibilité de gagner leur vie et de faire vivre leur famille. C’est pourquoi le réalisateur Nicolas Debru, alias Lasko, auteur de la World série Human World Inside et de la fameuse web-série 100% collaborative Hyperconnection, a voulu leur donner la parole : «C'est important pour moi aimant la nuit de donner la parole aux personnes qui font la nuit, car nous sommes tous en manque. A travers cette action solidaire, je souhaite leur donner un temps de parole pour raconter ce qui se passe de leur côté en cette pleine période de Covid» a-t-il expliqué, lors de l’avant-première presse au Trolleybus.

 

Anthony Pappalardo, directeur associé du Trolleybus

 

Nicolas Debru explique qu’il a lui-même été intermittent du spectacle et qu’il connu de terribles périodes de frustration lorsqu’il n’avait pas de travail. « C’est très, très dur psychologiquement et matériellement, surtout quand on a une famille.» explique ce papa de quatre enfants qui précise que 85% des images de sa web série sont les images d’archives personnelles qu’il a accumulées, lors de concerts et de festivals passés car confie-t-il, il adore la nuit ".

Anthony Pappalardo, le directeur associé du Trolleybus fait un bilan consternant de cette situation tragique : «Depuis le début de la pandémie, 300 établissements ont mis la clé sous la porte et la perte est actuellement estimée à à 2 milliards d’euros.» et déplore : «Le contact avec les gens me manque.»

La web-série Sans la nuit de 20 épisodes de 2 minutes sera diffusée gratuitement par tous les médias qui le souhaitent dans le but de soutenir le monde de la Nuit et ceux qui en vivent et de susciter des initiatives collectives créatives.

 

Faze, DJ et Producteur


Le premier épisode sera diffusé le lundi 19 avril à 20h.

 

Les 19 épisodes suivants seront diffusés tous les soirs suivants toujours à 20 h sur Facebook et youtube.

 

Donc à partir de lundi, rendez-vous sur : www.sanslanuit.fr

 

Considérée comme non-essentielle, la Nuit et toutes les formes de festivités et de divertissements ont été prohibées. Le couvre-feu et l’éradication des soirées festives privent nos villes de leur âme. Il est temps que la Nuit revoit le jour.

 

Trolleybus

24 Quai Rive Neuve sur le Vieux Port

Marseille


Catherine Merveilleux


#nuit, #SansLaNuit, @laskogram, @trolleybus, #discothéques, #webserie, #festif, #concert, #dj, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #marseille, @laskogram


Email