Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Bigard. Confidences d’un Macho qui a beaucoup d’empathie pour les femmes

Réputé pour son humour viril, parfois cru, l’humoriste J. M Bigard cache une grande sensibilité et fait secrètement beaucoup pour les Femmes. Il a, en effet, par exemple, créé une maternité au Burkina Faso.

Lorsque je lui demande qu’il pense de ses détracteurs qui le traitent de macho, de misogyne et qui ont critiqué Eliane Zayan pour sa présence au Festi’Femmes, il répond : « Dans mon spectacle j’interprète un personnage. Charlie Chaplin lorsqu’il incarne le rôle du Dictateur ne cautionne pas Hitler et le Nazisme, que je sache. Vous les journalistes, lorsque vous montrez des images de guerre ou lorsque vous rapportez les propos de quelqu’un, vous ne cautionnez pas forcément. Vous relatez. Vous montrez. C’est ce que je fais. Il faut avoir le sens de l’humour, prendre ce que je dis au second degré. Dans mes spectacles, je n’insulte pas les femmes, je montre la lourdeur, la grossièreté de certains  mecs. D’ailleurs, les Femmes ne s’y trompent pas. Il y a toujours beaucoup plus de femmes que d’hommes dans mon public. Lorsque je les imite dans mon nouveau spectacle « Nous les femmes » que j’ai joué Aux Folies Bergères et qui tourne dans toute la France, je ne me moque pas d’elles. Je prends leur défense. Je défends leur cause et leur condition. »
Interrogé sur le scandale qu’a causé le choix de son spectacle, lors de la soirée de gala du Festi’Femmes, scandale déclenché par un élu, qui à mon avis ne cherchait qu’à faire du buzz pour faire parler de lui, Jean-Marie répond : « Il est facile de critiquer, de juger, Mère Térèsa disait: « Et toi que fais-tu pour les autres ? » Et lui que fait-il pour les autres. Il critique mon attitude à propos des femmes et pourtant il ne sait rien de moi. » Et là dans sa loge, Jean-Marie Bigard me confie, ce que modestement il ne crie pas sur les toits. « J’ai beaucoup de respect et d’amour pour les femmes. Lorsqu’un ami médecin m’a appris qu’au Burkina Faso, les Femmes accouchaient à même le sol dans des conditions déplorables, j’ai créé une maternité pour 6000 femmes. Cette maternité a le nom de mon fils aîné Sasha. J’ai aussi donné des milliers d’euros pour la lutte contre le cancer du sein car ma mère est morte à cause de ce fléau. » Jeune papa de deux jumeaux Jules et Bella qu’il a eu avec Lola Marois et qui étaient de grands  prématurés, Jean-Marie Bigard a fait du peau à peau avec eux et est un vrai papa poule. Les Femmes ne se trompent pas sur son compte et elles se sont pressées nombreuses lors de son spectacle au Silo pour la soirée de gala du Festi’Femmes dont elles sont ressorties ravies …

 

Jean-Marie Bigard sera de retour au Silo le 16/12.

 

Catherine Merveilleux