Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

 Contemplations by JonOne

David Pluskwa vient d’accueillir, une nouvelle fois à Marseille, son ami et complice, l’artiste JonOne, pour un nouveau solo show intitulé Contemplations, qui aura lieu, hors les murs de sa galerie, du 14 octobre au 12 novembre au sein d’une galerie éphémère qu’il a installée au 12 rue de la République au cœur de la Cité Phocéenne.

 

Reconnu comme le plus grand expressionniste abstrait en activité dans le monde du graffiti, JonOne, quatre ans après l’exposition Abstracted Love organisée dans le cadre de MP2018, Quel amour ! au Palais de la Bourse, deux ans après Unlimited aux Docks Village expose  et explose à nouveau à Marseille qu’il affectionne tout particulièrement car il s’y sent bien et qu’il y retrouve, dit-il, l’énergie qui animait le New York de ses débuts.

Dans cette nouvelle exposition, on retrouve la vitalité, l’énergie, l’explosion de couleurs et la flamboyance qui caractérisent et qui sont la marque de fabrique de JonOne. The JonOne Touch !

 

 

JonOne, John Perello de son vrai nom est d’origine dominicaine et est né à New-York dans le quartier des Heights au nord de Manhattan. Il  a commencé comme  beaucoup de jeunes artistes de sa génération par le graffiti. Invité à Paris en 1987, il y débarque … et ne quitte plus la France. Il a désormais un atelier aux Lilas à Paris où il créé et travaille.

«Cette exposition s’appelle Contemplations en hommage à Victor Hugo. J’adore ce recueil de poèmes. Victor hugo est l’un des mes auteurs préférés. Un autre auteur que j’aime particulièrement est Junot Diaz qui, lui est Dominicain. Il me rappelle mes origines dominicaines. Les deux auteurs m’inspirent. Les contemplations m’inspirent cette faculté d’introspection, d’émerveillement et de réflexion nécessaires à la création. L’œuvre de Junot Diaz est en phase avec mes origines que j’essaye de conserver dans mes créations, en gardant l’énergie, la passion, la flamboyante et la luxuriance des couleurs de mon pays d’origine. Je me bats pour maintenir ce style de vie et  transmettre cette énergie dans mes tableaux. Un jour, un ami qui a un de mes tableaux chez lui, m’ a dit : «Regarder ton tableau me donne la pêche» et c’est vraiment ce que je veux transmettre dans mes tableaux »  déclare JonOne.                          

 

Flying, 2022 acrylique et bombe aérosol sur toile 17000€ et What Are You Gonna Be, 2022 acrylique sur toile 18500€


« Pourquoi je peins ? Je suis obsédé par la mort. J’ai toujours cherché à laisser une trace, à échapper à la mort , à vivre pour l’éternité en laissant une trace. Déjà lorsque j’étais un Kid, je laissais mon nom sur les murs des rues et du métro de New-York. Créer me permet de laisser une trace de mon existence, de vivre pour l’éternité, d’échapper à la mort. C’est un peu métaphysique. Mourir pour moi, c’est entrer dans la lumière. Je ne crois pas en une religion précise quoique je respecte les croyants. Donc pour moi, mourir c’est entrer dans la lumière, comme dans un tunnel de lumière puis m’immiscer dans les couleurs et flotter dans les couleurs, dans une luxuriance de couleurs qui ressemble à mes tableaux… »poursuit il.

 

du 14 octobre au 12 novembre
Solo Show JonONe
 12 rue de la République
13001 Marseille


Catherine Merveilleux

 

 

#JonONe, #davidpluskwa, #MP2018, #Abstractedlove, #unlimited, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #marseille,


Email