Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Le Bal des Ami.e.s au Mucem pour les 40 ans de Ricard

Pour célébrer l’amitié dans l’art et les 90 ans de la marque Ricard, Pernod Ricard France et la Fondation Pernod Ricard viennent d’organiser le Bal des Ami.e.s qui dura de 20h à 4h du matin, à l’occasion de l’avant-première de L’ami.e modèle, la toute nouvelle exposition inédite du Mucem. Une sublime et chaleureuse soirée qui permit aux invités de retrouver eux-mêmes des amis de longue date.

 

C’est donc à l’occasion des 90 ans de la marque Ricard que la Société Pernod Ricard France, à travers sa Fondation, a invité l’artiste et commissaire Mathieu Mercier à présenter au cœur du Mucem une installation inédite et généreuse, célébrant l’amitié dans l’art. Une valeur chère à Paul Ricard, fidèle ami des artistes de son temps qui n’a jamais cessé d’entretenir des valeurs de convivialité et de philanthropie et qui avait justement pour slogan « faites-vous un ami par jour ».

 

 

Imaginée par Mathieu Mercier comme une boîte à souvenirs, remplie d’images rappelant des moments de complicité, « l’ami·e modèle » est une installation de portraits d’artistes faits par des artistes, réunissant sur un même mur des dizaines de visages connus et moins connus. Mathieu Mercier propose les regards de plus d’une centaine d’artistes qui se sont laissé·es capturer sous le regard d’un·e autre.

 

Axel Pahlavi fait partie de ces artistes qui ont capturé une personne aimée. Il s’agit, en l’occurrence, de sa compagne Florence Obrecht, artiste-peintre qui l’a elle-même peint dans l’un de ses tableaux.

Le tableau interpelle et le modèle explique que c’est elle qui a souhaité incarner cette femme fragilisée, bouleversée, aux yeux barbouillés de rimmel, le temps d’un tableau et, qu’en fait, elle aime s’immiscer dans la peau de personnalités différentes, un peu comme une actrice qui incarne des personnages différents dans des rôles de composition.

Axel et Florence vivent à Berlin et sont représentés par le galériste d’art Pascal Cuccaro qui a été sollicité pour prêter ce tableau au Mucem, le temps de l’exposition. Les deux peintres appartiennent au mouvement du Sous-réalisme (under Realism), un mouvement comprenant des procédés de création et d’expression essentiellement figuratifs où la volonté d’impact visuel cherche à provoquer de puissantes émotions. Le tableau évoque une violence noyée dans une infinie tristesse. Il en émane une infinie humanité nimbée paradoxalement à la fois d’un état de sidération et d’une inextinguible soif d’amour.

Né à Téhéran, l’artiste vit à Berlin et forme avec sa compagne un couple fusionnel composé d’un homme et d’une femme à la fois semblables, différents et complémentaires.


Catherine Merveilleux


#Mucem, #ricard, #pernodricard,#catherinemerveilleux, #pascalcucaro, lejouretlanuit.net, #marseille, #axelpahlavi, #florenceobrecht

 


Email