Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Le dictionnaire de ma vie, Dupond-Moretti

Impertinent, pertinent, insolent, parfois grande gueule, Éric Dupond-Moretti est assurément l’un des avocats les plus brillants du Barreau français. Dans ce dictionnaire, il nous dévoile une personnalité rare et l’Idéal qui le booste.

Surnommé l’Acquittator, l’avocat prétend préférer cent coupables en liberté qu’un seul innocent en prison. Ce qui, à mon avis, se discute, lorsque l’on pense au risque de récidive et à la souffrance des victimes qui ne voient pas leur préjudice pris en considération. Quoiqu’il en soit Eric Dupond-Moretti est un avocat qui fait honneur à sa profession. Il a récemment défendu Abdelkader Merah, le frère du djihadiste et terroriste Mohamed Merah, assassin des trois enfants et d’un enseignant de l’école Ozar-Hatorah. Accusé de complicité, il a été acquitté à l’issue du procès. Eric Dupond-Moretti, son défenseur a été violemment attaqué par de nombreux détracteurs. Résistant aux violentes attaques et diatribes, en arguant que tout être humain a le droit à un défenseur, que le doute profite doit profiter à l’accusé et que la présomption d’innocence est un droit inaliénable, il a été soutenu par l’ensemble des barreaux de France. Il obtiendra l’acquittement, alors que l’avocate générale réclamait la réclusion à perpétuité.
Célèbre pour ses cent quarante-quatre acquittements obtenus, le brillant pénaliste nous raconte dans ce livre passionnant ses grands procès et dévoile sa vérité sur le système judiciaire. Il dénonce les attaques contre la présomption d’innocence, la pression de l’opinion publique ou des réseaux sociaux, la magistrature paralysée par le corporatisme… Dans son dictionnaire, il critique avec véhémence l’«Ecole Nationale de Magistrature» : «Une école à supprimer ! Je n'aime pas cette Ecole Nationale de la Magistrature, elle a pour effet majeur "d'encaster" de tout jeunes gens dans un moule et un corporatisme dont ils ne sortiront jamais. Actuellement, la justice française est dans l'incapacité totale de s’auto-critiquer». Il préconise une formation commune pour les avocats et les juges et un passage obligé dans un cabinet d’avocat avant de devenir juge. On découvre également un homme haut en couleur, d’une grande générosité, qui voue un véritable culte à sa mère. A la définition »Mère», on peut lire : «Oui, je suis un homme libre. J'admets ma fierté d'être avocat, d'avoir refusé la Légion d'honneur et la franc-maçonnerie, de dire ce que j'ai envie de dire, de disposer d'opinions politiques sans appartenir à aucun parti... Oui, tout cela, je le dois à ma mère. Son abnégation m'a donné ce sens de la liberté» Humaniste et bon vivant qui aime la vie et ses plaisirs, il nous livre en passant sa recette de spaghettis et nous parle de ses spécialités gastronomiques préférées. Même si l’on n’est pas d’accord avec tout, notamment  avec la victimisation des immigrés, on ne peut qu’admirer son humanisme et sa haute idée de la profession d’avocat à laquelle il fait honneur.

 

Biographie d’Eric Dupond-Moretti

Eric Dupond-Moretti est un avocat pénaliste français, réputé pour le nombre record d'acquittements qu'il a obtenus. Il a assuré entre autres la défense d'Yvan Colonna, Jérôme Kerviel, Bernard Tapie, Karim Benzema, Nikola Karabatic, Jean Castela, considéré comme le commanditaire de l'assassinat du préfet Claude Erignac, ou encore de Roselyne Godard lors du procès d’Outreau.

 

Le Dictionnaire de ma vie d’Eric Dupond-Moretti.

Editions Kero

 

Catherine Merveilleux


#editionkero, #ericdupondmoretti, #ledictionnairedemavie, #mohamedmerah, #abdelkadermerah, #avocatpenaliste, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #lejouretlanuitpresse

 

Email