Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Silvio Iacovino, nouveau directeur du Sofitel Vieux-Port

Silvio Iacovino, nouveau directeur général du Sofitel Vieux-Port vient de prendre ses fonctions dans le superbe cinq étoiles luxe, qui est l’un des fleurons de l’hôtellerie de luxe de la Cité Phocéenne. Cet Italien dynamique à l’accent ensoleillé, mais au Français irréprochable, quitte, en effet, le Sofitel Lyon Bellecour où il était arrivé en juillet 2010. Il arrive dans notre Cité Phocéenne avec une vision très claire et des projets plein la tête pour améliorer encore la qualité de cet hôtel emblématique qu’est le Sofitel Vieux-Port. Il a construit tout son cursus professionnel à l’International, au sein du groupe Accor. Avant de prendre en mains les destinées du Sofitel Lyon Bellecour, une fois ses études terminées, le dynamique directeur a travaillé dans les palaces suisses, puis a poussé ses investigations à Londres,  à Dublin et au Canada et a fini par rejoindre le groupe Accor en 1999 au  Grand Duché du Luxembourg pour ensuite partir à Lyon.
Une fois installé à Lyon, il s’est évertué à vendre la destination Lyon à l’International et à accroître sa visibilité. Un pari fou dont il est sorti vainqueur !
Ce défi, il compte le renouveler à Marseille et le réussir. Ce père de quatre enfants, originaire de la Côte Adriatique, de la région des Abruzzes, marié à une Française  est heureux de prendre les rênes du Sofitel Vieux-Port. « Marseille est une ville qui bouge et qui a un fort potentiel. C’est une ville en mutation qui peut devenir une destination touristique très plébiscitée. Je veux développer son rayonnement au niveau international. Elle a tout ce qu’il faut pour cela. Son climat méditerranéen, ses Calanques, sa rade, sa luminosité et son charme. Je suis venu pour gagner des parts de marché ! Le potentiel de cette ville et de cet établissement, qui a une vue magique et à nulle autre pareille sur le Vieux-Port peut tout laisser espérer ». Sitôt arrivé, Silvio Iacovino a pris les équipes en main et se sent boosté par l’émulation. « L’ouverture de l’Intercontinental n’est pas un élément négatif, bien au contraire, c’est une émulation, une stimulation. L’excellence attire l’excellence et tire vers le haut au lieu de niveler vers le bas. Marseille bouge dans le bon sens et ne mérite pas la diabolisation et les préjugés dont elle est victime. Le Hard Rock Café va bientôt ouvrir ses portes.Pour ma part, j’aime la fête et je compte faire du salon Tartane, un bar à champagne et à cocktails pour le soir. Je compte aussi donner au restaurant une ambiance plus Friendly, plus chaleureuse, à l’Italienne en quelque sorte… Je tiens cependant  à ce que tout soit parfait et haut de gamme au niveau du service.
La réalisation de magnifiques terrasses va bientôt être réalisée. Les travaux devraient s’achever fin mai. Au niveau des events, je compte mettre en place mes propres événements, notamment à l’occasion de la soirée de la Chandeleur  qui au Sofitel Lyon Bellevue, était devenue « The Place to be », l’événement incontournable de l’année et auquel c’était un must de participer. Je compte aussi organiser des soirées avec des thématiques, mais, chut ! Je n’en dis pas plus … Ce sera des surprises. »


Catherine Merveilleux