Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

En temps de crise l’homme est-il un loup pour l’homme ?

«Homo homini lupus est» comme le déclara Thomas Hobbes philosophe et célèbre anthropologue. dans son célèbre ouvrage, Léviathan où il analyse l’être humain, qui lorsqu’il suit ses penchants, ses pulsions et ses instincts naturels sombre dans l’incivilité, la violence et fait sombrer la société dans le chaos et la barbarie. Les hommes sont souvent en compétition, en rivalité et désirent souvent en même les mêmes choses. C’est ce qui se passe actuellement pendant la Pandémie de Covid_19 où les masques FFP2 sont une denrée rare et convoitée. Dès le début de la pandémie, des vols ont été commis dans les hôpitaux comme à l’hôpital de la Conception à Marseille où 20 000 masques ont été dérobés dès le début de la pandémie. Masques qui ont été ensuite vendus au marché noir …

 

Les crises mettent en évidence ce qu’il y a de pire mais heureusement parfois ce qu’il y a de meilleur en l’homme. Quand il n’y a plus d’avoine, les chevaux piaffent et dès l’annonce de la pandémie les gens se sont précipités dans les supermarchés en s’arrachant les denrées de première nécessité dans une promiscuité telle qu’ils risquaient d’être contaminés par le virus. Certaines pharmacies et certains commerces alimentaires ont même été victimes de pillages et de cambriolages. D’autres commerces de première nécessité sont gardés et protégés par l’armée. Au niveau national, certains préfets ont même réquisitionné les masques commandés par certaines Régions. Un véritable scandale d’état ! La Préfète de la Région Grand-Est a notamment réquisitionné, d’après Martine Vassal, un stock de protections sanitaires destinées au département des Bouches-du-Rhône. La Guerre des masques se déroule aussi au niveau international, où certains pays réquisitionnent ou paient au prix fort, les commandes de masques d’autres pays. De véritables hold-ups ou de véritables opéas ont ainsi lieu. Les Etats-Unis ont ainsi acheté cash sur le tarmac en Chine et trois fois le prix les masques commandés par la France, mais c’est la loi du marché d’un système libéral. Sur les réseaux sociaux, les arnaques, elles aussi sont nombreuses et les escrocs abusent et profitent de l’ambiance anxiogène et de la crédulité des consommateurs pour les arnaquer. Pour se nourrir et pour se défendre, l’homme est capable de développer ses plus bas instincts en situation de crise. C’est pour lutter contre cet état naturel loin du tableau idyllique et angélique du bon sauvage de Jean-Jacques Rousseau que les hommes signent un contrat social, acceptent d’être gouvernés et d’être assujettis à la loi. Le problème est que en l’état actuel des choses, le mauvais exemple de nos gouvernants qui travestissent la réalité et qui eux-mêmes sont dans la compétition et l’accession à leurs ambitions personnelles n’incite pas à leur obéir.
Heureusement les situations paroxystiques et désespérées suscitent de merveilleux exemples de citoyens qui s’investissent, ont des idées géniales, altruistes et solidaires, dont je vous parlerai lors d’un prochain édito. A suivre …


Catherine Merveilleux


#covid_19, #coronavirus, #cofinement, #masqueFFP2, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #altruisme, #hobbes


Email