Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Pharaons Superstars

C’est au Mucem que vient de débuter l’exposition Pharaons Superstars. Cette exposition pharaonique, si j’ose dire, raconte comment quelques rois et reines d’Egypte sont devenus, au fil des ans, des icônes internationales, alors que d’autres ont sombré dans le plus profond oubli.

 

Entre histoire et légendes, ce parcours sur 5 000 ans permet au visiteur de découvrir les exploits et surtout de constater la notoriété posthume de certains de ces personnalités exotiques et mythiques que sont les pharaons. Ces derniers peuvent servir d’exemple emblématique pour illustrer la nature et les voies de la célébrité, rappelant que la renommée est éphémère, versatile et n’a pas toujours à voir avec le mérite historique. Certains pharaons, qui sont devenus des références et qui sont aujourd’hui encensés comme ayant été de grands pharaons furent à leur époque victimes d’un véritable bashing. La cancélisation n’est pas une création du XXI°siècle comme on pourrait le croire. Certains pharaons, qui sont aujourd’hui considérés comme de grands pharaons, eurent après leur disparition leur nom effacé des hiéroglyphes et leur statue détruite. Les Egyptiens avaient, en effet coutume d’effacer le souvenir de certains pharaons, en les enlevant des listes royales, en supprimant leur nom et en détruisant leurs images quand ceux-ci avaient déplu. Les rois maudits eurent ainsi leur règne et même leur existence annihilés. Ce fut notamment le cas de la femme pharaon Hatchepsout, qui avait créé un précédent dangereux pour la transmission du pouvoir entre hommes, d’Akhenaton et de son épouse Néfertiti, qui avaient tenté une réforme radicale de la religion et du pouvoir, et de leurs successeurs immédiats comme par exemple Toutankhamon qui, canceled, ont, paradoxalement, survécu au bashing et sont aujourd’hui des stars.

 

 

Des hiéroglyphes égyptiens à la musique pop en passant par les enluminures médiévales et la peinture classique, l’originalité de cette exposition est de réunir une grande variété d’œuvres d’art, de documents historiques et d’objets de la pop culture et de la publicité, pour qui, l’époque des pharaons est une source d’inspiration inépuisable. Beyoncé, notamment se réfère souvent à l’époque pharaonique et estime être une descendante de Cléopâtre.

L’exposition présente près de 300 pièces venues des fonds du Mucem et des plus grandes collections françaises et européennes, à savoir le musée du Louvre (Paris), la Bibliothèque nationale de France (Paris), le musée d’Archéologie méditerranéenne (Marseille), le British Museum (Londres), les Musées royaux d’Art et d’Histoire (Bruxelles), le Kunsthistorisches Museum (Vienne), le Museo Egizio (Turin), le musée Calouste Gulbenkian (Lisbonne), l’Ashmolean Museum (Oxford), le musée d’Orsay (Paris), et les bibliothèques de la Ville de Marseille.  Les commissaires de cette exposition sont Frédéric Mougenot et Guillemette Andreu-Lanoë, qui au cours de la preview presse firent bénéficier  les journalistes présents de commentaires passionnants.

 


Au Mucem, la dernière semaine de juillet s’annonce « pharaonique » !

 

Du mercredi 27 au dimanche 31 juillet, un programme d’ateliers en plein air et d’activités ludiques (tatouages, masques) sera proposé  au Fort Saint-Jean en parallèle à l’exposition « Pharaons Superstars »… Il y aura même une conférence de Raoul Lala, et des séances de cinéma à la belle étoile avec Écrans du Sud !

Cette Semaine pharaonique se conclura le dimanche avec un grand bal karaoké et un défilé déguisé pour tous les Ramsès et Cléopâtre de la Night sur la Place d’Armes du Fort Saint-Jean.
Une soirée or et paillettes qui se déclinera en trois parties:
Un karaoké avec Sing or die
Un ball de voguing "Touch of gold" avec Vinii Revlon (en coproduction avec la Gaîté lyrique)
Un Dj set avec Pola Facettes
 
Entrée libre le Dimanche 31 juillet de 18h à 2h
Mucem - Fort Saint-Jean-Place d’armes

 

 

Catherine Merveilleux


#Mucem, #Pharaonssuperstars, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net,, #marseille, #pharaons, #stars, #superstar, #beyonce

 Très belle exposition d’Ella Falanga dans le Lubéron

 

 

C’est dans le Lubéron, à Bonnieux très exactement, dans le bel écrin de la galerie de Philippe Defferre la #galeriedanslalune qu’Ella Falanga vient de présenter ses dernières  et très attendues créations.

 

 

L’enfance dans la collection agnès b.

 

C’est à la Fab. que vient d’avoir lieu le vernissage de l’exposition dédiée à l’Enfance de la collection agnès b. qui aura lieu du 24 février au 30 juin 2022.  
« Tous les grands ont été petits. » Cette phrase, chère à agnès b., révèle l’importance que représente l’enfance dans sa vie, un intérêt que l’on retrouve tout naturellement dans les œuvres de sa collection.

 

Galerie Kokanas un nouveau lieu de culture

Ouverte depuis 2 ans la Galerie Kokanas a déjà proposé 11 expositions au public. Inaugurée par Sébastien Thévenet, en 2020 au cœur du quartier d’Endoume, il s'agit d'un espace d’exposition singulier où les formes d’art, les générations et les styles divers se côtoient.

Hommage à Gainsb’Art à la Galerie Pluskwa

C’est à la Côte de bœuf que vient d’avoir lieu le vernissage des aquarelles du célèbre avocat Michel Amas, un homme aux multiples talents : ténor du barreau, défenseur des parents des enfants placés à tort par l’ASE, musicien, peintre et auteur. Rencontre avec un homme  de convictions qui croque la vie à pleines dents.

 Michel Amas, un homme qui croque la vie à pleines dents

C’est à la Côte de bœuf que vient d’avoir lieu le vernissage des aquarelles du célèbre avocat Michel Amas, un homme aux multiples talents : ténor du barreau, défenseur des parents des enfants placés à tort par l’ASE, musicien, peintre et auteur. Rencontre avec un homme  de convictions qui croque la vie à pleines dents.


Email