Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Elections Municipales - Samia Ghali se lance dans la bataille des Municipales

 

Désormais en rupture avec le P.S., Samia Ghali se considère toujours de gauche mais estime qu’elle est désormais une femme libre. Elle vient de se lancer dans la bataille des Municipales dans son local de campagne rue Davso, au milieu de ses militants venus très nombreux la soutenir.

 

C’est dans une atmosphère chaude et passionnée de meeting que Samia Ghali a pris la parole et dressé les grands axes de sa campagne et de son projet pour Marseille. Ayant pris ses distances avec le P.S., elle est cependant soutenue par Ségolène Royal qui viendra lui apporter son appui le Jeudi 23 janvier dans son local de campagne. La sénatrice a affirmé être la seule parmi tous les candidats à avoir finalisé son programme, un programme en 152 engagements, élaboré par des Marseillais et non comme les autres candidats par des experts qui ne connaissent pas Marseille, a-t-elle assuré. Ses priorités sont la sécurité, l’éducation car elle tient à  apporter toute son énergie pour contribuer à  l’égalité des chances de tous les enfants, quelle que soit leur origine. Elle tient aussi à mener un combat en faveur de l’éradication des logements insalubres et indignes qui ont conduit à la tragédie de la rue d’Aubagne, qui a provoqué  la mort de 8 personnes. Samia Ghali estime «être la seule à pouvoir rassembler» et a créé pour ce faire le mouvement, «Au nom du peuple marseillais».

 

 

Née à Marseille et y ayant grandi, ayant vécu à Bassens, une cité des Quartiers Nord touchée par la précarité et le chômage, elle connaît  bien la fracture sociale qui scinde la Cité Phocéenne en deux blocs : le Nord et le Sud et a à cœur d’y remédier. Petite fille des quartiers nord, aujourd’hui sénatrice, elle se veut pragmatique et a bâti son programme sur sept exigences et 152 engagements. Les sondages ne la créditent actuellement que d’un petit score ? Qu’importe ! estime t-elle, la campagne ne fait que commencer et il faut tenir compte des secteurs ! Samia Ghali sera tête de liste là où elle a commencé sa carrière politique, dans les 15°-16° où elle est solidement implantée. Interrogée  sur une fusion des listes au deuxième tour, elle élude la question en répondant que la question est prématurée et que ce qui l’intéresse avant tout, c’est le projet, le programme, les thématiques à aborder et que la politique politicienne n’est pas ce qui prime pour elle. Elle se veut maire de Marseille à plein temps et se déclare adepte d’une démocratie participative qu’elle a d’ailleurs d’ores et déjà mise en place depuis des années alors que d’autres, dit-elle ne font qu’en  parler.
A suivre…


Catherine Merveilleux


#samiaghali, #municipalesmarseille2020, #catherinemerveilleux, #marseille, lejouretlanuit.net, #PS, #segoleneroyale, #socialiste

 

Elections municipales - L’éclatement des clivages sur la liste Bruno Gilles, la candidature de Richard Martin

Bruno Gilles, candidat aux élections municipales vient lui aussi de se lancer dans la campagne pour les municipales. Une campagne qui suscite bien des interrogations car sur les différentes listes, on découvre des noms de citoyens issus de la la société civile, comme celui de Richard Martin, par exemple.

 

En savoir plus

Elections municipales - Bruno Gilles, un maire pour la transparence et l'éthique

Bruno Gilles, candidat aux élections municipales vient lui aussi de se lancer dans la campagne pour les municipales. Une campagne qui suscite bien des interrogations car sur les différentes listes, on découvre des noms de citoyens issus de la la société civile, comme celui de Richard Martin, par exemple.

 

En savoir plus

Elections municipales - L’éclatement des clivages sur la liste Yvon Berland

Les 15 et 22 mars prochains auront lieu les élections municipales. Après un long règne Jean-Claude Gaudin quittera ses fonctions. Les têtes de liste commencent à révéler leurs colistiers et l’électeur lambda, plongé dans une grande confusion, reconnait sur certaines listes des noms qui le surprennent. Notamment celui de Caroline Pozmentier-Sportich autrefois LR derrière Jean-Claude Gaudin et responsable de la Sécurité et de la Police municipale. Pourquoi cet éclatement des clivages Gauche-Droite ? En savoir plus

Vœux du syndicat F.O. en présence de Jean-Claude Gaudin

Le mois de janvier est traditionnellement le mois des vœux. Cette semaine, c’est F.O, syndicat majoritaire du personnel municipal et territorial à Marseille qui présentait ses vœux au théâtre de l’Odéon par l’entremise de Patrick Rué, secrétaire général des agents territoriaux. C’est sous un tonnerre d’applaudissements que Jean-Claude Gaudin a fait son entrée pour cette cérémonie qui s’est achevée par un vibrant hommage à Jean-Claude ému aux larmes, lors d’une standing ovation.

En savoir plus


Email