Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Charlotte de Turckheim soutient les viticulteurs de Provence

Charlotte de Turckheim, qui a ouvert une chambre d’hôtes à Eygalières a accepté d’être la Marraine de l’édition 2016 de « Faisons connaissance avec les Viticulteurs des Bouches du Rhône". Pourquoi ? Parce qu’elle aime la Provence, parce qu’elle aime le vin, parce  que l’une de ses meilleures amies Anne Poniatowski est viticultrice et que l’autre Marie-Pierre Callet  est vice-présidente du Conseil départemental, déléguée à la Viticulture.

Epicurienne, bonne vivante, actrice, humoriste et réalisatrice, Charlotte a ouvert une maison d’hôtes, à Eygalières, dans le village où adolescente, elle passait ses vacances d’été avec Anne et Marie-Pierre. Cette Maison d’hôtes, le « Mas Notre Dame » qu’elle tient avec son mari Zaman Hachemi propose cinq chambre d’hôtes et tient une table d’hôtes, avec tous les samedis  des spécialités  afghannes concoctées par son mari Zaman.
Son amie,l a toute frêle Marie-Pierre Callet, qui a été Torero à cheval, dirige aujourd’hui avec son mari et son fils une  propriété agricole «le Domaine de Malaga» à Maussane les Alpilles, domaine où elle élève des taureaux bio. Cette femme intrépide a toujours fait preuve d’un engagement associatif au service de l’Agriculture et a reçu l’insigne du mérite agricole des mains du Préfet. Anne Poniatowski, quant à elle, dirige avec sa sœur Caroline Missoffe le Mas de la Dame, un vignoble qui appartenait à leur grand-père. Ce mas provençal typique construit au 17° siècle a d’ailleurs été représenté dans un de ses tableaux par Van Gogh, qui habitait à l’époque à Saint Rémy de Provence.
Martine Vassal, Présidente du Conseil Départemental avait promis lors de la campagne électorale de soutenir l’agriculture et les viticulteurs et elle tient parole: « Je mesure l’atout économique que représente la viticulture pour le rayonnement et l’attractivité du territoire. Le Conseil départemental entend bien valoriser ce patrimoine gastronomique et culturel qui révèle et perpétue l’identité de la Provence. Comme vient si bien de nous l’expliquer l’archéologue, Luc Long qui a remonté  bon nombre d’amphores de vin intactes immergées dans le Rhône, la culture du vin est une tradition dans notre région. Le Conseil départemental des Bouches du Rhône, malgré un contexte financier difficile consacre chaque année plus de 10 millions à l’Agriculture et je compte bien continuer car c’est un impératif incontournable et important. Le CD13 compte par ailleurs organiser un salon départemental de l’Agriculture les 3, 4, 5 juin prochain à Salon -de-Provence et ainsi rivaliser avec celui de Paris. Il compte aussi réfléchir à la création d’un label « Produit en Provence.»
La journée, après les déclarations de Claude Rossignol, Président de la Chambre d’Agriculture qui s’est réjoui du nombre de médailles des viticulteurs au salon de l’Agriculture où notre Région a dépassé le Bordelais, de Charlotte de Turckheim, de Luc Long et de Marie-Pierre Callet, s’est poursuivie par des dégustations et un parcours découverte du Millésime 2015 et des pépites de notre région viticole bénie des Dieux pour ses cépages grâce à son climat chaud, sec et ensoleillé.

Catherine Merveilleux