Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Pupille, un film avec Gilles Lellouche, Elodie Bouchez et Sandrine Kiberlain

Jeanne Herry que l’on connaît comme réalisatrice de l’une des saisons de la série Dix pour cent et du long métrage «Elle l’adore» vient de réaliser un film plein de tendresse, plein d’émotion et bouleversant sur la naissance d’un bébé né sous X et remis à l’adoption le jour de sa naissance.

Le synopsis est le suivant : Théo est remis à l'adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C'est un accouchement sous X. La mère a deux mois pour revenir sur sa décision...ou pas. Les services de l'aide sociale à l'enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s'occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d'incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s'appelle Alice et cela fait dix ans qu'elle se bat pour avoir un enfant. Pupille est l'histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois.

 

 

Jeanne Herry filme avec une infinie délicatesse le parcours d’un petit être sans défenses abandonné dès sa naissance par sa mère et l’incroyable chaîne de professionnels qui se met en place «pour le garder au chaud» comme le dit Jean, l’assistant familial remarquablement incarné par Gilles Lellouche, jusqu’à ce qu’on lui trouve une famille adoptive. Le cas de ces enfants nés sous X et abandonnés à la naissance est très particulier car si les parents ne se rétractent pas, ils sont adoptables. Jeanne Herry explique «Mon idée était de montrer le collectif qui se met en place pour porter cet enfant au sens propre comme au sens figuré. J’ai rencontré pour ce faire de vrais professionnels qui s’investissent dans cette mission délicate, fondamentale et essentielle pour le devenir de ces enfants. 500 pupilles de la nation naissent tous les ans. Ils sont traumatisés et ont subi une blessure originelle, un abandon, dès les premières heures de leur vie. Or, le suivi effectué a posteriori auprès de ces enfants montre qu’ils s’en sortent plutôt bien, beaucoup mieux dans l’ensemble que les enfants trimballés de foyers en foyers.» Elodie Bouchez confie  qu’elle a tout de suite été en totale empathie avec le personnage d’Alice qui se bat depuis dix ans pour adopter. «Le personnage m’a tout de suite touché.», explique t-elle.  Gilles Lellouche dans le rôle de l’assistant familial sensible qui s’occupe de Théo pendant la transition où toute une chaîne de professionnels cherche les parents adoptants les plus en adéquation avec le profil du bébé est vibrant de chaleur humaine et de sensibilité, tout comme Miou-Miou et Sandrine Kiberlain.
Ce film est un véritable thriller psychologique où le spectateur est tenu en haleine, la gorge serrée par l’émotion du début à la fin, sans que la réalisatrice ait recours au Pathos, aux violons et aux trémolos pour autant.

 

Un film de Jeanne Herry

Avec : Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Elodie Bouchez

Comédie dramatique
Sortie le 5 décembre 2018

 

Catherine Merveilleux


@STUDIOCANAL, @GillesLellouche, #studiocanal, #cinema, #avantpremiere, #pupille, # catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #marseille, #Pupille,


Email