Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Copyright : Photos : Guy Ferrandis / All rights reserved © 2019

 

J’accuse !

Le film J’accuse de Roman Polanski vient de sortir en salle. Le soir de son avant-première, des manifestants virulents ont empêché sa projection, sous prétexte que le réalisateur aurait violé une jeune femme il y a 45 ans. Cette révélation de faits prescrits par la loi, passés sous silence pendant tant d’années et invérifiables aujourd’hui émeut l’opinion publique qui de bonne foi ou de mauvaise foi hurle avec les loups en ne tenant pas compte de la présomption d’innocence.

 

Depuis l’Affaire Weinstein, la parole s’est libérée. C’est à encourager car trop de jeunes filles traumatisées n’osaient jusqu’alors pas confier leur désarroi et le crime dont elles avaient été victimes. Cependant cette libération de la parole peut sombrer dans la manipulation, la diffamation, si on n’y prend pas garde. Seule la justice peut statuer car c’est parole contre parole. Dans ce cas, c’est d’autant plus délicat que les faits étant prescrits la justice ne pourra jamais statuer.

Je ne sais évidemment pas ce qui s’est passé il y a 45 ans dans cette chambre d’un chalet en Suisse… Ce que je sais, c’est que le film J’accuse est un film exceptionnel et que ce serait dommage de ne pas le voir.

 

C’est un film magnifique qui relate l’Affaire Dreyfus que dénonça Emile Zola dans son célèbre édito « J’accuse ! ». Jean Dujardin, très crédible y incarne avec beaucoup de talent l’Officier d’Etat major, Georges Picquart qui, bien qu’antisémite, accepta par intégrité et honnêteté morale de risquer sa carrière pour sauver un officier juif innocent. Condamné et envoyé au bagne sur l’Ile du Diable, le capitaine Alfred Dreyfus y passa 5 années de captivité dans des conditions inhumaines, années qu’il relata dans ses mémoires, un récit poignant intitulé Cinq années de ma vie. Roman Polanski présente l’Affaire Dreyfus en se plaçant du point de vue du colonel Picquart, qui nommé à la tête du contre-espionnage découvre que les preuves produites contre le Capitaine Dreyfus avaient été fabriquées. Il ne peut supporter la traîtrise du commandant Esterhazy rongé par la Syphilis et à partir de cet instant et au péril de sa carrière puis de sa vie, il n’aura de cesse d’identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus.

 

Pendant les 12 ans qu’elle dura, l’Affaire Dreyfus provoqua un énorme scandale car s’y mêlaient erreur judiciaire caractérisée, déni de justice et antisémitisme nauséabond.

La reconstitution historique, les décors et les costumes sont remarquables. Jean Dujardin magistral, se révèle un très grand comédien, tout comme Emmanuelle Seigner, l’épouse de Roman Polanski, qui interprète le rôle de la maîtresse du Commandant Picquart. Dès le début du film, le spectateur glacé assiste à la dégradation et à l’humiliation de l’innocent capitaine Dreyfus sous les quolibets et les cris d’une foule haineuse derrière les grilles de l’Ecole militaire. Un climat sulfureux qui reflète l’antisémitisme latent de l’époque…

Roman Polanski pour son retour au cinéma traite magistralement ce sujet qui bien qu’historique est d’une actualité brûlante. C’est le film le plus puissant de Roman Polanski depuis le Pianiste.

Catherine Merveilleux

#gaumontdistribution, #antisemitisme, #jaccuse, #jeandujardin, #unifrance, #romanpolanski, #jaccuse, #emilezola, lejouretlanuit.net

Le Meilleur reste à venir, un film bouleversant avec P.Bruel et  F.Luchini

Après l’énorme succès du Prénom sorti en 2012, les réalisateurs, Matthieu Delaporte et Alexandre De La Patellière persistent et signent dans l’excellence avec un très beau film intitulé Le Meilleur reste à venir où ils retrouvent Patrick Bruel qui donne la réplique à un Fabrice Luchini tout en finesse. Nous avons rencontré les deux réalisateurs et Patrick Bruel, lors d’une avant-première du film au cinéma EuropaCorp Joliette à Marseille.

En savoir plus...

Fahim, un film magnifique de Pierre-François Martin-Laval

C’est au cinéma le Prado que vient d’avoir lieu l’avant-première de Fahim, un film exceptionnel réalisé par Pierre-François Martin-Laval, remarquablement interprété par Gérard Depardieu et Isabelle Nanty .

 

En savoir plus...

Adults in the room, le dernier Costa-Gavras

C'est l'adaptation du livre de Yanis Varoufakis, ministre des finances en Grèce en 2015 sous la présidence d’Alexis Tsipras. C’est le 19ème long métrage du réalisateur de Z, d’Etat de siège, de Missing, d’Amen et d’autres chefs d’œuvres. Une avant-première aura lieu le 16 octobre à 20h au cinéma Les Variétés à Marseille.

En savoir plus...


Email