Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Rencontre avec Clara Roquet pour Libertad aux Rencontres du Sud

Clara Roquet avec Libertad réalise son premier long métrage et comme la valeur n’attend pas le nombre des années, son film a  tout de suite été sélectionné lors du dernier Festival de Cannes dans la catégorie La Semaine de la critique.

La jeune réalisatrice confie qu’elle s’est inspirée d’El Adios , son court-métrage qui raconte l’histoire d’une accompagnante bolivienne, le jour des funérailles de la vieille dame catalane dont elle était chargée de s’occuper. "Pour le casting, j’ai rencontré de nombreuses femmes colombiennes, boliviennes ou équatoriennes qui avaient été obligées de laisser leurs enfants dans leurs pays d’origine pour venir travailler en Espagne. Leur histoire m’a beaucoup touchée. Pour elles, c’est un traumatisme d’avoir dû quitter leurs enfants en Colombie, en Bolivie ou en Equateur.
Pour le scénario, je me suis aussi beaucoup inspirée de mon autre court métrage Les Bones nenes qui racontait l’éveil sexuel d’une adolescente. Je me suis servie de ces deux expériences pour réaliser mon premier long métrage qui s’interroge sur les complexités de la liberté à travers le prisme du regard d’une adolescente, Nora. Mon film est une interrogation sur la possibilité ou non pour l’amitié de dépasser les différences sociales et culturelles.»
«C’est l’une des conséquences du colonialisme. Leur langue est la même, mais iI persiste une supériorité sous-jacente  des Espagnols sur les Colombiens ou les Boliviens.» poursuit Clara Roquet

«Au niveau du casting, pour Nora, le choix fut facile, mais en ce qui concerne Libertad, ce fut plus compliqué. Ce sont des agents professionnels de Colombie qui l’ont repérée lors d’un casting de rue. Ils m’ont envoyé la vidéo où elle faisait du skate dans la rue avec ses cheveux bleus au vent.»  

Le film raconte comment, lors d’un été décisif qui restera gravé dans sa mémoire de manière définitive, Libertad fait éclater la bulle protectrice dans laquelle vivait Nora lors d’un été qui restera gravé dans sa mémoire de manière ineffaçable.
Un film sur l’adolescence et la confrontation des différentes couches sociales en Espagne.

 

Espagne, l'été. Libertad fait irruption dans la vie de Nora, 15 ans et bouscule le calme habituel de ses vacances en famille. Ces deux jeunes filles que tout oppose nouent alors une amitié profonde qui marquera leur entrée dans l'adolescence.

 

Réalisateur : Clara Roquet
Distributeur : EPICENTRE FILMS
Interprètes : María Morera, Nicolle García, Vicky Pena, Nora Navas, Carol Hurtado
Belgique, Espagne

Durée : 104 min

Sortie nationale : 06/04/2022

 

Catherine Merveilleux
 

#rencontresdusud, #avignon, #RDC22, #festival, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #cinema

Les Rencontres du sud cinéma

Après deux années d’absence dues au Covid, la nouvelle édition des Rencontres du sud vient d’avoir lieu à Avignon du 15 au 19 mars. Ce fut pour les exploitants, les distributeurs, les partenaires et les journalistes présents l’occasion de découvrir les films qui feront l’actualité dans les prochaines semaines et dans les prochains mois. Ce fut aussi des moments intenses et joyeux d’échanges et de convivialité car ces moments de plaisir partagés sont profondément inscrits dans l’ADN des Rencontres du sud.

En savoir plus

Rencontre avec Jean-Pierre Améris pour les Folies fermières aux Rencontres du sud cinéma

 

 

Pour son dernier film, Jean-Pierre Améris s’est inspiré d’une histoire vraie, celle de David Caumette, qui pour sauver son exploitation agricole, créa en 2015 une ferme-auberge avec un spectacle de cabaret. Un mélange de culture et d’agriculture comme le paysan aime à le répéter avec humour.

 

 

 

En savoir plus

Rencontre avec Clara Roquet pour Libertad aux Rencontres du Sud

 

Clara Roquet avec Libertad réalise son premier long métrage et comme la valeur n’attend pas le nombre des années, son film a  tout de suite été sélectionné lors du dernier Festival de Cannes dans la catégorie La Semaine de la critique.

 
 

En savoir plus

Rencontre avec Thierry Demaizière et Alban Teurlai pour Allons enfants aux Rencontres du Sud

Thierry Demaizières et Alban Teurlai signent avec Allons enfants leur 11° film. Leurs documentaires tout en sensibilité se caractérisent par  leur esthétique exceptionnelle à l’image comme au montage. Comme dans Lourdes et Rocco, ils filment des corps et c’est éloquent et bouleversant.

 

 

En savoir plus

Rencontre avec Cédric Klapish pour En corps aux Rencontres du Sud

Cédric Klapish  situe son dernier film dans l’univers de la danse, un univers qui l’a, depuis Les Poupées russes, toujours passionné. Ce n’est pas un film sur la souffrance ou sur la rivalité comme Black Swann, mais au contraire un film lumineux sur la résilience et la passion de la danse qui transcende.

 

En savoir plus

Rencontre avec Gustave Kervern pour En même temps aux Rencontres du Sud

Gustave Kervern et Benoît Delepine écrivent toute l’année des sketches pour l’émission Groland pour laquelle tous les matins, ils font une revue de presse. Le film est dans l’esprit Grosland. C’est extrêmement  percutant et plein d’humour.

 

En savoir plus


Email