Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Nous finirons ensemble, un film de Guillaume Canet

Dix ans après, Guillaume Canet vient de réaliser Nous finirons ensemble, la suite très attendue du film Les Petits mouchoirs. Rencontre avec Guillaume Canet et Benoît Magimel.

 

Guillaume Canet confie que le film Les Petits mouchoirs était « un film très personnel inspiré par la mort brutale de l’un de ses potes. J’ai longtemps hésité malgré la pression à écrire la suite car le jour de la sortie du film, un autre ami est mort. Cette déchirure, je l’ai vécue réellement et pendant longtemps. Il était impossible pour moi d’envisager une suite ».

Les Petits mouchoirs racontait l’histoire d’une bande de potes qui avaient pour habitude de se retrouver chaque année chez Max, le plus riche d’entre eux, qui les recevait avec sa femme Véro dans leur magnifique maison au Cap Ferret pour célébrer l’anniversaire d’Antoine et le début des vacances. Mais cette année là, avant qu’ils ne partent de Paris, l’un deux, Ludo est victime d’un grave accident de la circulation et se trouve plongé dans le coma, entre la vie et la mort. Malgré cet événement, le groupe d’amis décide quand même de partir en vacances. Leurs relations vont être mises à rude épreuve à cause de leur sentiment de culpabilité et finalement le groupe va éclater.

Guillaume Canet confie : « Je me suis moi-même retrouvé à l’hôpital sans qu’aucun de mes potes ne vienne me voir pendant un mois. J’ai vécu cette expérience douloureuse. Lorsque je suis sorti de l’hôpital, l’un de mes amis m’a invité dans sa maison à Cap Ferret pour finalement me virer au bout de deux jours parce qu’il ne supportait pas d’avoir un dépressif chez lui. Une figurante dans un film de Berry m’a alors invité chez elle en Corse où j’ai été choyé.  Nous finirons ensemble que j’ai longtemps hésité à tourner relate les retrouvailles de Max et de ses amis qui débarquent chez lui à l’improviste pour un anniversaire surprise. Entre temps, la roue a tourné et Max ruiné a sombré dans la dépression. Tous les protagonistes ont mûri. Ils n’ont plus envie de perdre du temps. Les Petits mouchoirs était une satire du milieu bobo parisien. Nous finirons ensemble est plus optimiste. Les personnages ont plus d’empathie les uns envers les autres. Avec l’âge on s’attendrit. Je voulais dans ce film envoyer un message positif et dire que si l’on n’est pas ensemble, rien ne peut se faire. La seule manière de s’en sortir, c’est grâce à l’amitié avec ses potes. Je me suis aussi rendu compte qu’avec le travail, la famille, les enfants, je n’avais plus de temps pour mes amis ». Guillaume Canet ajoute : « Pour moi, il était essentiel de réaliser un film choral où aucun personnage ne serait secondaire ».

 

 

Benoît Magimel, quant à lui, excellent dans le rôle de Vincent explique : «J’ai apprécié que Guillaume, qui me connaît me confie un rôle de gentil, alors que je joue souvent des rôles de durs. C’est, en effet, à l’initiative  de Vincent que les amis se réunissent pour faire une surprise à Max. J’étais heureux de jouer la suite des Petits mouchoirs. J’ai tout de suite accepté. C’est rare de retrouver un personnage au cinéma. Je me sens à l’heure actuelle, meilleur acteur. J’essaye de jouer ce que je ressens car bien souvent les acteurs jouent ce qu’ils ont déjà vu jouer. »

 

Le film a, cette fois encore, été tourné sur le bassin d’Arcachon, en grande partie au Cap Ferret. C’est un film plus solaire, plus positif que Les Petits mouchoirs, mais je ne vous en dirai pas plus car avec les autres journalistes, qui ont eu la chance d’assister à la rencontre presse, j’ai donné ma parole à Guillaume Canet de ne pas spoiler la fin.


Casting : François Cluzet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche, Laurent Lafitte, Benoît Magimel, Pascale Arbillot, Clémentine Baert, Valérie Bonneton et José Garcia.

 

Sortie le 1° mai 2019


Catherine Merveilleux

 


#pathe, #nousfinironsensemblelefilm, @guillaumecanet, #lespetitsmouchoirs, #lasuite, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #lejouretlanuitpresse, #lecomplot


Email