Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Vernissage Utopie & Métamorphoses au Musée Regards de Provence

Il y a 5 ans, lors de l’année 2013 où Marseille était capitale européenne de la Culture, le Musée Regards de Provence situé  au Parc Borely avait été transféré dans le quartier nouveau d’Euroméditerranée. Lors du vernissage Utopie & Métamorphoses l’on fêtait donc  un double anniversaire, celui des 5 ans et celui des 20 ans.

L’exposition Anniversaire des 5 ans du Musée Regards de Provence «Utopie & Métamorphoses - George Rousse» permet aux visiteurs de revivre en images immersives le chantier de la métamorphose du Musée inauguré en 2013 et il faut reconnaître que c’était réellement une véritable utopie que de vouloir transformer en lieu culturel l’ancienne station sanitaire maritime de 1948 abandonnée, en friche pendant 40 ans.

Georges Rousse plasticien, photographe a créé pour l’occasion une nouvelle anamorphose à l’intérieur du musée. Celle-ci fait écho aux deux précédemment réalisées avant la transformation du lieu en 2011. Une grande sculpture pérenne en forme d’étoile argentée sera par ailleurs réalisée par l’artiste et installée sur la façade et le toit du musée avant fin 2018. Cette exposition présente les pièces emblématiques de Georges Rousse qui ont marqué trente années de création dans le monde entier, dont une partie de sa série UtopiA.

 

 

UtopiA – Vivre l’anamorphose* dans sa réalité tridimensionnelle

Georges Rousse n’a jamais cessé d’arpenter le monde en quête de lieux tantôt désaffectés, tantôt patrimoniaux, tantôt destinés à disparaître, cherchant à composer avec leur histoire, voire avec leur mémoire pour les charger d’une dynamique inédite. Mêlant architecture, forme, inscription, peinture et photographie, il métamorphose l’espace vide, magnifie l’architecture et les proportions imposantes, exploite la lumière, pour y créer une œuvre provisoire et unique. Il joue avec les lois de la perspective établies à la Renaissance. À la frontière entre le réel et l’illusion, l’œuvre est un jeu de superposition entre le plan et la profondeur, l’artiste donnant à voir la perception des volumes.

Certaines de ses œuvres se singularisent par des inscriptions sur les différents plans d’un espace, rétablies ensuite par la perspective sur le plan bidimensionnel de la photographie. On pourra y découvrir des phrases poétiques placées en suspension dans l’espace, ou y relever des mots aux signifiants forts, comme : UTOPIA, RÉEL, IRRÉEL, AIR, VOX, GAÏA (TERRE), EROS, EAU, SOIF, MEMORY, ICÔNE, ORDRE, RÊVE, MÈRE, EOS, (AURORE)... La perspective est une utopie, l’anamorphose est une utopie, la photographie est une utopie, l’art est une utopie.
Cette exposition a donné lieu à la création d’une nouvelle anamorphose Utopia autour de l’escalier de la salle d’exposition, qui pourra être vue dans sa réalité spatiale, le spectateur n’étant plus devant la photographie de la réalisation mais devant le travail tridimensionnel à partir duquel il pourra se déplacer et apprécier les différents points de vue qui feront apparaître les déformations et la réunification des éléments éclatés dans l’espace.

 C'est avec la découverte du Land Art et de Malevitch que l’artiste a choisi d'intervenir dans le champ photographique en établissant une relation inédite de la peinture à l'espace. Il a alors investi des lieux abandonnés, lieux qu'il affectionne depuis toujours pour les transformer en espaces picturaux et y construire une œuvre éphémère que seule la photographie restitue, ultime mémoire du lieu et de sa métamorphose poétique.

 

*Anamorphose.

- Selon le Larousse une anamorphose est le phénomène produit à l'aide de miroirs ou de lentilles cylindriques ou toriques, observé lorsque le système optique qui permet de passer d'un objet à son image amplifie différemment les dimensions horizontales et verticales de l’objet.

- Œuvre, ou partie d'œuvre, graphique ou picturale, dont les formes sont distordues de telle manière qu'elle ne reprenne sa configuration véritable qu'en étant regardée soit, directement, sous un angle particulier (anamorphoses par allongement), soit, indirectement, dans un miroir cylindrique, conique, etc. (Les anamorphoses par allongement apparaissent dans l'art à l'époque de la Renaissance. Les anamorphoses à miroir se développent à partir du XVIIe s., jusqu'à devenir un objet de divertissement très répandu au XIXe s.)

 

 

Informations pratiques et Visites
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Billet expositions temporaires : Plein Tarif : 6,50€. Tarifs réduits: 5,50€ - 4,70€ - 2,00€. Billet couplé expositions temporaires & scénographie permanente : Plein Tarif : 8,50€. Tarifs réduits 7,50€, 6,50€ Visites commentées hors groupe : tarif d’entrée + 6€ /pers. (hors groupe), le mardi et samedi à 15h sur réservation. Visites commentées pour groupe : tarif d’entrée + 6€ /pers., tous les jours sur réservation. Visite commentée gratuite hors groupe le samedi à 10h30, hors droit d’entrée sur réservation (6 à 25 personnes).
Renseignements : Inscription sur : info@museeregardsdeprovence.com ou au 04 96 17 40 40 Musée Regards de Provence, Allée Regards de Provence, 13002 Marseille


Catherine Merveilleux


Email