Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Après le succès mondial phénoménal des Crevettes pailletées, voici le 2

Dans le premier opus des Crevettes pailletées, Matthias Le Goff, vice champion du monde de natation qui avait tenu des propos homophobes était condamné à entraîner « Les Crevettes Pailletées », une équipe de water-polo gay, davantage motivée par la fête que par la compétition. Cet attelage explosif s’était alors rendu en Croatie pour participer aux Gay Games, le plus grand rassemblement sportif homosexuel du monde.

Les Crevettes pailletées il y a 3 ans au festival de Gerardmer

 

Le chemin parcouru avait alors été pour Matthias l’occasion de découvrir un univers décalé qui allait bousculer tous ses repères et lui avait permis de revoir ses priorités dans la vie. Cédric Le Gallo s’était inspiré pour ce premier opus des Crevettes de la véritable équipe de water-polo gay avec qui il parcourait le monde depuis 7 ans, de tournois en tournois, dont les derniers Gay Games. Il voulait à travers ce film défendre les valeurs qui les animaient : la liberté, le droit à la différence et à l’outrance et surtout le triomphe de la légèreté sur la gravité de la vie.

 

Le succès du film fut phénoménal et le film fut diffusé dans le monde entier. Voici la suite.

 

Alors qu’elles sont en route pour les Gay Games de Tokyo, les Crevettes pailletées ratent leur correspondance et se retrouvent coincées au fin fond de la Russie, dans une région particulièrement homophobe. «Ce deuxième volet des crevettes pailletées est plus politique, mais ce n’est pas pour autant un film militant, cela reste avant tout une comédie » confie Maxime Govare qui a co-écrit le scénario avec Cédric Le Gallo.

« Le premier film était un film sur l’amitié, le droit à la différence. Celui-ci est un véritable réquisitoire contre l’homophobie qui est un délit dans certains pays et dans certaines communautés ». Le réalisateur confirme : « Les centres de rééducation, de reconversion existent réellement en Russie. Les homosexuels sont réellement considérés comme des malades qu’il faut rééduquer et soigner. Ils subissent réellement des électrochocs. L’homosexualité n’est pas un délit à proprement parler en Russie mais il est interdit pour les homosexuels de s’embrasser ou de se faire remarquer de quelque manière que ce soit sur la voie publique. S’il y a une rixe avec des homosexuels et des homophobes, ce sont les homosexuels qui sont arrêtés et jugés fautifs. L’action se passe en Russie mais il existe bien d’autres pays homophobes dans le monde, notamment en Afrique, au Moyen-Orient ou en Chine où il existe des camps d’internement.» poursuit-il.
Il explique que «Le film n’a pas été tourné en Russie, mais en Ukraine. Un pays que l’équipe a adoré ». Romain Brau confie que: « Kiev est un endroit génial où faire la fête et qu’ils se sont faits plein d’amis ». Kiev est comme Tel Aviv confirment de concert les acteurs présents.

 

Maxime Govare et Romain Brau

 

Le film montre aussi que les normes ne sont pas les mêmes selon les pays et selon les cultures. Pour Selim interprété par Billal El Atreby: « Il est plus difficile de faire son coming out lorsque l’on vit dans certaines communautés et que l’on vit dans une cité.»Le jeune acteur dont c’est la première apparition au cinéma confie qu’il : «avait à cœur de faire passer un message contre le déni et le rejet homo en banlieue.»
Par contre les normes étant inversées, le film montre aussi qu’il est plus difficile dans un milieu à dominance gay de se faire accepter comme hétérosexuel. C’est un film sur la tolérance, même pour les hétérosexuels dans une société gay. C’est aussi une galerie de portraits car il n’y a pas un stéréotype gay. Le personnage de Fred interprété par Romain Brau est très attachant car il assume son choix, sa volonté de choisir son identité sexuelle, d’aller jusqu’au bout et de faire la fête en robe de soirée même dans un pays homophobe et sous la neige. Y aura-t-il une suite ? Peut-être s’amuse Geoffrey Couët, alias Xavier «mais à condition que la destination des Gay Games soit exotique et qu’il ne fasse pas moins 20 car le climat était très éprouvant.»

Le succès du premier opus des Crevettes pailletées fut considérable. Les spectateurs plébiscitèrent le film qui fit le tour du monde. A tel point confie Maxime Govare que la directrice d’Universal, après la fameuse couverture dans l’Equipe où deux joueurs de Water-polo s’embrassaient dans une piscine pour dénoncer l’homophobie dans le sport , leur demanda de faire une suite.

Un film léger contre l’exclusion, la stigmatisation. Tous publics plein d’humour et de dérision. Une excellente comédie !

 

Sortie le 23 mars


Réalisation : Cédric Le Gallo, Maxime Govare
Casting : Geoffrey Couët, Romain Brau, Billal El Atreby, Nicolas Gob, Alban Lenoir, Mickaäl Abiteboul, Michaël Abiteboul, David Baiot, Roland Menou, Romain Brau et Félix Martinez


Catherine Merveilleux


#Universalpictures, #LesImproductibles, #Kalyproductions, #LaRevanchedes Crevettespailletéeslefilm, Catherine Merveilleux, lejouretlanuit.net, Le Jour et La Nuit, Marseille

Zaï Zaï Zaï Zaï, une excellente comédie

Dans ce film irrésistiblement drôle avec Jean-Paul Rouve et Julie Depardieu, qui est une adaptation de la BD de Fabcaro, François Desagnat met en exergue les folies et les obsessions de notre société contemporaine et du monde absurde dans lequel nous vivons. Rencontre avec François Desagnat et deux des acteurs: Camille Solal et Bruno Gouery…

En savoir plus...

Décollage immédiat pour le film Rien à foutre

Décollage immédiat pour le premier long métrage d’Emmanuel Marre et de Julie Lecoustre, intitulé Rien à foutre dont l’interprète principale est Adèle Exarchopoulos, qui est tout de suite rentré dans la Cour des grands en étant sélectionné au dernier Festival de Cannes dans la catégorie La Semaine de la critique. Il sortira en salle le 2 mars.

En savoir plus...

Selon la police, un film de coup de poing de Frédéric Videau

 

C’est au cinéma des Variétés que vient d’avoir lieu l’avant-première du film Selon la Police. Un film coup de poing, puissant qui interpelle et ne laisse pas indifférent. Rencontre avec Frédéric Videau, scénariste et réalisateur du film.

 

En savoir plus...

Les Compagnons, un beau film avec Agnès Jaoui

C’est au cinéma Pathé la Joliette que vient d’avoir lieu l’avant-première du dernier film de François Favrat, qui après le très beau J’irai où tu iras vient de réaliser un film magnifique sur la transmission entre générations qui brise bien des clichés. Rencontre avec le réalisateur  et les deux actrices du film : Agnès Jaoui et Najaa Bensaïd.

En savoir plus...

La Vraie famille, un film lumineux de Fabien Gorgeart

 

Après Diane a les épaules, sorti il y a quatre ans, Fabien Gorgeart sort son second long métrage intitulé La Vraie famille. Rencontre avec ce réalisateur qui persiste et signe dans l’excellence avec un film magnifique.

 

En savoir plus...

West Side Story by Spielberg

L’événement cinématographique de cette fin d’année est indiscutablement la nouvelle version de West Side Story réalisée par Steven Spielberg. Remake, qui tout en restant fidèle à la comédie musicale culte de 1961 lui insuffle un vent de fraîcheur.

 

En savoir plus...

L’Amour c’est mieux que la vie, le dernier Lelouch

Pour son 50ème film, Claude Lelouch offre à ses inconditionnels un film magnifique qui reprend les thématiques qui lui sont chères : l’Amour, l’Amitié, l’Argent, la Vie, le hasard et les coïncidences, Dieu et la Musique. Après une standing ovation de 20 minutes au Festival Américain de Deauville, lors de son avant-première mondiale, le film est  désormais présenté en avant-première dans différentes grandes villes de France. Je viens de le revoir aux Trois Palmes à Marseille. Rencontre avec un de nos plus grands réalisateurs.

En savoir plus...

Super héros Malgré lui, une comédie irrésistible

Après Babysitting 1 et 2, Alibi. com, Nicky Larson et le parfum de Cupidon, Philippe Lacheau  retrouve toute la bande à Fifi pour un nouveau film, qui est une une parodie des films de super héros et un cocktail entre comédie et film d’action. Je les ai rencontrés à l’Intercontinental juste avant l’avant-première, qui avait lieu au cinéma de la Joliette.

En savoir plus...

Laurent Garnier Off the record, un film à voir

 

C’est à l’occasion de l’avant-première au cinéma Les Variétés du film Laurent Garnier: Off the record réalisé par Gabin Rivoire que j’ai rencontré Laurent Garnier, devenu l’une des icônes de la musique électronique après en avoir été l’un des pionniers.

 

 

En savoir plus...

Valérie Lemercier réalise un biopic sur la vie de Céline Dion

 

C’est au cinéma Le Cézanne que vient d’avoir lieu l’avant-première du film Aline, un biopic sur la vie de Céline Dion réalisé par Valérie Lemercier. En amont de l’avant-première, nous avons rencontré Valérie Lemercier à l’hôtel Le Pigonnet à Aix-en-Provence.

 

En savoir plus...


Email