Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Décollage immédiat pour le film Rien à foutre

 

Décollage immédiat pour le premier long métrage d’Emmanuel Marre et de Julie Lecoustre, intitulé Rien à foutre dont l’interprète principale est Adèle Exarchopoulos, qui est tout de suite rentré dans la Cour des grands en étant sélectionné au dernier Festival de Cannes dans la catégorie La Semaine de la critique. Il sortira en salle le 2 mars.

 

Julie Lecoustre et Emmanuel Marre

 

C’est un film écrit et réalisé à quatre mains par Emmanuel Marre et Julie Lecoustre qui avaient déjà travaillé ensemble sur un moyen métrage intitulé D’un château l’autre.

 

Le synopsis est le suivant : Cassandre, 26 ans, est hôtesse de l’air dans une compagnie low-cost. Vivant au jour le jour, elle enchaîne les vols et les fêtes sans lendemain, fidèle à son pseudo Tinder «Carpe Diem». Une existence sans attaches, en forme de fuite en avant, qui la comble en apparence. Alors que la pression de sa compagnie redouble, Cassandre finit par perdre pied. Saura-t-elle affronter les douleurs enfouies et revenir vers ceux qu’elle a laissés au sol ?

Lors de notre rencontre, lors de l’avant-première du film, Emmanuel Marre confie : «L’idée du film m’est venue lors d’un vol Ryan Air. J’avais été frappé par la dichotomie entre l’attitude de l’hôtesse avant le décollage et son attitude après le décollage. Avant le décollage, elle était littéralement dévastée et dès que le vol a commencé, elle a affiché un sourire sur son visage, un smiley de circonstance. Pour moi, cette attitude était révélatrice de la société libérale, d’apparences dans laquelle nous vivons. Intrigué, j’ai alors enquêté sur les motivations qui motivaient des jeunes filles à postuler pour des postes d’hôtesses de l’air dans des compagnies low-cost malgré des conditions de travail peu idylliques et des salaires misérables ». Julie Lecoustre poursuit : «Malgré tous les aléas, c’est un métier qui fait toujours rêver et fantasmer les jeunes filles mais il s’avère que beaucoup d’hôtesses ont choisi ce métier à cause de la solitude dans laquelle elles vivaient ou d’un accident de la vie : deuil ou séparation. Elles ont choisi ce métier pour fuir quelque chose et elles ont souvent pour point commun d’avoir vécu un traumatisme».

 

 

Julie et Emmanuel confient avoir au départ songé à faire jouer une vraie hôtesse, puis Adèle Exarchopoulos leur est apparue comme une évidence, à cause de son naturel.

Les conditions de tournage ont été très particulières expliquent les deux réalisateurs. «Rien n’a été tourné en studio. Nous avons affrété un avion et tourné lors d’un vol. Adèle Exarchopoulos nous a raconté qu’un jour, lors d’un vol, la directrice de l’école de son fils lui avait téléphoné et qu’elle avait senti à ce moment là, en plein ciel, qu’elle était déconnectée de sa vie et qu’elle n’avait plus de prise sur elle. Beaucoup d’hôtesses éprouvent la même sensation ». Les deux réalisateurs ajoutent que pour plus de naturel, tout a été tourné en lumière naturelle et qu’Adèle se maquillait elle-même ».

C’est un film sur les hôtesses qui travaillent dans des compagnies low-cost, certes, mais c’est aussi un film sur une génération désenchantée qui s’étourdit dans l’hyper-consommation d’alcool, de sexe. L’héroïne, certes, a subi un traumatisme, un deuil, mais elle est de surcroît prise au piège d’un avenir sans espoir, d’un avenir sans illusions. Elle se joue la comédie à elle-même, en postant des photos exotiques et radieuses de soleil et de palmiers sur Instagram pour s’auto-persuader que sa vie est faite de voyages, de rencontres et de fêtes alors qu’elle n’est, en fait, constituée que de solitude, d’alcool et de désolation. Il lui faudra atterrir et renouer avec les siens pour opérer une résilience et s’envoler vers de nouveaux horizons et un avenir plus clément.

 


Un film d’Emmanuel Marre et Julie Lecoustre
Casting Adèle Exarchopoulos, Alexandre Perrier, Mara Taquin
Sortie en salle le 2 mars 2022

 

 Catherine Merveilleux


#condordistribution, #WrongMen, #Kidam, #AdèleExarchopoulos, #CatherineMerveilleux, lejouretlanuit.net, #film, #festivaldecannes, #resilience, #hotessedelair, #marseille, #cinemalesvarietesmarseille

Selon la police, un film de coup de poing de Frédéric Videau

 

C’est au cinéma des Variétés que vient d’avoir lieu l’avant-première du film Selon la Police. Un film coup de poing, puissant qui interpelle et ne laisse pas indifférent. Rencontre avec Frédéric Videau, scénariste et réalisateur du film.

 

En savoir plus...

Les Compagnons, un beau film avec Agnès Jaoui

C’est au cinéma Pathé la Joliette que vient d’avoir lieu l’avant-première du dernier film de François Favrat, qui après le très beau J’irai où tu iras vient de réaliser un film magnifique sur la transmission entre générations qui brise bien des clichés. Rencontre avec le réalisateur  et les deux actrices du film : Agnès Jaoui et Najaa Bensaïd.

En savoir plus...

La Vraie famille, un film lumineux de Fabien Gorgeart

 

Après Diane a les épaules, sorti il y a quatre ans, Fabien Gorgeart sort son second long métrage intitulé La Vraie famille. Rencontre avec ce réalisateur qui persiste et signe dans l’excellence avec un film magnifique.

 

En savoir plus...

West Side Story by Spielberg

L’événement cinématographique de cette fin d’année est indiscutablement la nouvelle version de West Side Story réalisée par Steven Spielberg. Remake, qui tout en restant fidèle à la comédie musicale culte de 1961 lui insuffle un vent de fraîcheur.

 

En savoir plus...

L’Amour c’est mieux que la vie, le dernier Lelouch

Pour son 50ème film, Claude Lelouch offre à ses inconditionnels un film magnifique qui reprend les thématiques qui lui sont chères : l’Amour, l’Amitié, l’Argent, la Vie, le hasard et les coïncidences, Dieu et la Musique. Après une standing ovation de 20 minutes au Festival Américain de Deauville, lors de son avant-première mondiale, le film est  désormais présenté en avant-première dans différentes grandes villes de France. Je viens de le revoir aux Trois Palmes à Marseille. Rencontre avec un de nos plus grands réalisateurs.

En savoir plus...

Super héros Malgré lui, une comédie irrésistible

Après Babysitting 1 et 2, Alibi. com, Nicky Larson et le parfum de Cupidon, Philippe Lacheau  retrouve toute la bande à Fifi pour un nouveau film, qui est une une parodie des films de super héros et un cocktail entre comédie et film d’action. Je les ai rencontrés à l’Intercontinental juste avant l’avant-première, qui avait lieu au cinéma de la Joliette.

En savoir plus...

Laurent Garnier Off the record, un film à voir

 

C’est à l’occasion de l’avant-première au cinéma Les Variétés du film Laurent Garnier: Off the record réalisé par Gabin Rivoire que j’ai rencontré Laurent Garnier, devenu l’une des icônes de la musique électronique après en avoir été l’un des pionniers.

 

 

En savoir plus...

Lui, un film très personnel de Guillaume Canet

 

C’est à la Villa Gallici à l’occasion de l’avant-première du film « Lui » au cinéma Le Cézanne que j’ai rencontré Guillaume Canet venu à Aix-en-Provence présenter son dernier film.

 

 

En savoir plus...

Valérie Lemercier réalise un biopic sur la vie de Céline Dion

 

C’est au cinéma Le Cézanne que vient d’avoir lieu l’avant-première du film Aline, un biopic sur la vie de Céline Dion réalisé par Valérie Lemercier. En amont de l’avant-première, nous avons rencontré Valérie Lemercier à l’hôtel Le Pigonnet à Aix-en-Provence.

 

En savoir plus...


Email