Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Deux Moi, le dernier film de Cédric Klapisch

C’est au cinéma le Cézanne que vient d’avoir lieu l’avant-première du dernier film de Cédric Klapisch, Deux Moi. avec Ana Girardot et François Civil.

 

Deux ans après Ce qui nous lie, Cédric Klapisch qui avait déjà réalisé le film Paris éprouve à nouveau le besoin de filmer Paris qui, constate t-il, a beaucoup changé. Un film sur la solitude et la difficulté de faire une rencontre car à notre époque où tout le monde est connecté et va sur les réseaux sociaux, paradoxalement faire une rencontre est parfois un long parcours chaotique.

Le synopsis est le suivant : Rémy et Mélanie ont trente ans et vivent dans le même quartier à Paris. Elle multiplie les rendez-vous ratés sur les réseaux sociaux pendant qu'il peine à faire une rencontre. Tous les deux victimes de cette solitude des grandes villes, à l’époque hyper connectée où l’on pense pourtant que se rencontrer devrait être plus simple… Deux individus, deux parcours. Sans le savoir, ils empruntent deux routes qui les mèneront dans une même direction… celle d’une histoire amour ?

Le film est monté comme un thriller  avec un véritable suspens et le spectateur du début à la fin se demande si Rémy et Mélanie finiront par se rencontrer. Ce que je ne vous dirai pas pour ne pas spolier la fin.
Le film comme dans la chanson de Gloria Lasso est «L’Histoire d’un amour» ou plus exactement ce qui se passe juste avant que ne naisse un amour et les conditions nécessaires à son émergence. Les deux protagonistes, en effet, sont mal dans leur peau, pour des raisons diverses, des traumatismes anciens et ont besoin de suivre une psychothérapie avant d’être prêts à rencontrer l’âme sœur car comme le déclare la psychanalyste de Mélanie : «Il faut s’aimer soi-même pour pouvoir aimer les autres.» Cédric Klapisch confie avoir eu le désir de parler de la psychanalyse dans ce film car sa «mère était elle-même psychologue dans les hôpitaux psychiatriques et dans les centres médicaux pédagogiques pour enfants puis est devenue psychanalyste. Elle croyait que remonter le cours de son histoire puis libérer la parole pour exprimer ses maux à l’âme par des mots pouvait aider à se sentir mieux. J’ai moi même fait une dépression nerveuse comme les héros de mon histoire dans ma jeunesse et la psychanalyse m’a aidé à remonter la pente.»Le casting est très réussi. Camille Cottin avec qui Cédric Klapisch avait déjà travaillé dans 10% est très convaincante en psychanaliste et François Berléand est bluffant. Quant à François Civil et Ana Girardot qui jouaient déjà dans le précédent film de Cédric Klapisch, ils sont parfaits dans leurs rôles de jeunes gens en quête d’une âme sœur, en proie à la solitude des grandes villes où l’on côtoie tant de monde, où les réseaux sociaux sont multiples et où cependant la solitude est parfois intolérable. Les scènes de danse dans le club de Konpa où les protagonistes se rencontrent et prennent une leçon de Konpa sont chaleureuses  et montre que l’on ne peut danser que quand on a lâché prise. Le film se termine sur une scène sublime et prometteuse, celle d’un couple qui se forme. En trente ans, Cédric Klapisch a réalisé 13 films et c’est un éternel renouvellement et un réel plaisir. Un film plein d’émotion. Une peinture de société intéressante et subtile. Du grand Klapisch.

 

Deux Moi

Réalisateur : Cédric Klapisch
Genre : drame
Casting : Ana Girardot, François Civil, Camille Cottin, François Berléand
Sortie : 11 septembre prochain


Catherine Merveilleux


@CedricKlapisch, #cinemalecezanne, #studioCanal, #cedricklapish, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #psychanalise, #aixenprovence, #avantpremiere, #deuxmoilefilm


Email