Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Fahim, un grand et magnifique film de Pierre-François Martin-Laval

C’est dans une salle comble du cinéma le Prado que vient d’avoir lieu l’avant-première de Fahim, un film exceptionnel réalisé par Pierre-François Martin-Laval, remarquablement interprété par Gérard Depardieu et Isabelle Nanty .

 

Le film est tiré d’une histoire vraie, celle du jeune Fahim Mohammad qui a relaté son incroyable parcours dans un livre intitulé Un roi clandestin publié aux éditions Les Arènes co-écrit avec l’entraîneur d’échecs Xavier Parmentier et la journaliste Sophie Le Callennec.

 

 

Le synopsis est le suivant : Le jeune Fahim est contraint de fuir son pays natal, le Bangladesh, avec son père. Ils quittent ainsi le reste de la famille pour venir à Paris. Ils vont alors subir une longue attente pour obtenir l’asile politique. En situation irrégulière, ils sont menacés d'expulsion. Fahim va faire la rencontre de Sylvain, l’un des meilleurs entraîneurs d'échecs (personnage inspiré par Xavier Parmentier). Malgré un peu de méfiance, ils vont apprendre à se connaître et devenir amis. Fahim souhaite participer au championnat de France, mais la menace d’expulsion se fait de plus en plus pressante. Le jeune garçon n’a alors plus qu’une seule solution : devenir champion de France.

 

Pierre-François Martin-Laval explique, lors de l’avant-première : « C’est en regardant  l’émission On n’est pas couché le 15 février 2014 que j’ai découvert l’histoire d’un jeune Bangladais de quatorze ans à l’occasion de la sortie de son livre Un Roi clandestin. J’ai été fasciné et bouleversé par l’histoire de ce garçon qui racontait d’une voix calme et posée pourquoi à l’âge de huit ans, il avait dû soudainement quitter sa mère et son pays natal et comment, ensuite, après avoir débarqué avec son père en France, sans en connaître ni la langue, ni la façon de vivre, il avait réussi à survivre et à devenir, quatre ans plus tard, malgré son statut de SDF sans papiers, le champion de France d’échecs des moins de 12 ans. Quel parcours ! Mon sang de cinéaste n’a fait qu’un tour. J’ai aussitôt eu envie de faire un film car pour le réalisateur que je suis l’histoire de Fahim était extraordinaire. Je suis cinéaste, mais je suis aussi père et dans la vie, rien ne me révolte plus que les injustices faites aux enfants. Alors, forcément, l’histoire de Fahim me bouleversait. Le film est hyperréaliste, volontairement très ancré dans la réalité car donner au film la vérité d’un documentaire était sans aucun doute, à mon avis, la meilleure façon de rendre hommage à Fahim et à Nura, son père. Avec mon producteur Patrick Godeau, nous voulions un film graphique, où tout soit vrai, où tout respire le vécu. Nous avons donc fait très attention, notamment à tout ce qui touchait à la législation, comme les conditions d’obtention de papiers d’identité pour les demandeurs d’asile, ou les délais accordés à ces derniers pour regagner leur pays en cas d’un refus de statut de réfugié politique.»

 

 

Gérard Depardieu dans le rôle du professer d’échec est fabuleux. Plein de tendresse,  bourru, il incarne avec puissance le rôle de Xavier Parmentier, le professeur. d’échecs. C’est l’un de ses plus beaux rôles. Quant à Isabelle Nanty, elle est solaire, pleine de bienveillance dans le rôle de cette femme qui interpella François Fillon, alors premier ministre, sur la situation et le statut du jeune Fahim sur le point d’être expulsé. Cela permit au jeune homme et à son père de ne pas être expulsés. Elle irradie d’humanisme et de bonté. Assad Ahmed (Fahim) et Mizanur Rahaman (Nura, son papa) sont des acteurs non professionnels bangladais. Ils sont bouleversants de sensibilité et d’authenticité et ont un vrai charisme.

 

Pierre-François Martin-Laval que l’on connaît dans le  genre de la comédie se révèle un grand réalisateur. Son film est magnifique tant au niveau de l’image que du fond. Sans dogmatisme, sans vouloir donner de leçons, il réalise avec Fahim un film magnifique où grâce à des dialogues ciselés on passe du rire aux larmes. Un film bouleversant, mais non dénué d’humour.

 


Sortie : le 16 octobre
Genre : comédie dramatique, biographie ; Réalisateur : Pierre-François Martin-Laval
Distribution : Assad Ahmed : Fahim ; Gérard Depardieu : Sylvain ; Isabelle Nanty : Mathilde ; Pierre-François Martin-Laval : Peroni ; Mizanur Rahaman : Nura, le papa de Fahim

 

Catherine Merveilleux

 

#fahimlefilm, #wildbunchdistribution, #pierrefrançoismartinlaval, @fredericperrin, #foiredemarseille, #gerarddepardieu, #isabellenanty, #unroiclandestin, #editionslesarenes, #waitingforcinema, #ONPC, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #marseille, #cinemaleprado


Email