Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

J’irai où tu iras, un film avec Géraldine Nakache et Leïla Bekti

C’est au cinéma le Cézanne à Aix-en -Provence que vient d’avoir lieu l’avant-première de J’irai où tu iras. Une comédie dramatique très attendue qui réunit Leïla Bekti et Géraldine Nakache 10 ans après Tout ce qui brille pour le plus grand plaisir de leurs fans.

 

Les inconditionnels de Tout ce qui brille retrouveront avec joie le duo des actrices Leïla et Géraldine qui sont toujours aussi jolies, aussi dynamiques et aussi émouvantes. C’est le premier film que Géraldine Nakache réalise seule. Elle en a aussi écrit le scénario. «Depuis dix ans on me réclame une suite à Tout ce qui brille, j’ai toujours refusé malgré la grande envie que j’avais de retourner avec Leila Bekti. Pour moi, c’était un vrai challenge d’assumer l’héritage de tout ce qui brille à travers un nouveau duo avec Leila, en racontant une histoire différente, plus intime plus mature, plus émouvante, centrée sur la famille, la transmission et surtout sur la difficulté à communiquer, à faire son deuil de la mort d’un être cher et aussi de faire le deuil d’une ambition, d’un projet de vie déçu.» explique Géraldine Nakache qui se révèle une excellente réalisatrice.

 

Photo Catherine Merveilleux

 

Le synopsis est le suivant : Vali et Mina sont deux soeurs que tout oppose. L'une est chanteuse, rêveuse et émotive. L'autre est thérapeute, distante et rationnelle. Leur père finit par trouver l'occasion rêvée pour peut-être les réconcilier : Vali a décroché une audition à Paris et c'est Mina qui va devoir l'y emmener malgré son mépris pour la passion de sa soeur. C'est une histoire de retrouvailles, une histoire d'amour entre deux soeurs, l'histoire d'une famille qui s'aime, mais qui ne sait plus se le dire.

«Vali  rêve depuis toujours de devenir choriste de Céline Dion, l’audition qu’elle doit passer à Paris lui permettra de réaliser son rêve si elle la réussit.» explique Géraldine. Ce métier de l’ombre m’intéressait. Je trouve bouleversant de tout donner à un public qui n’est pas forcément venu pour vous écouter. Ce film est un hommage aux artistes musicaux qu’ils chantent à Las Vegas, dans des salles obscures ou sans que personne ne les écoute, lors d’un mariage. Le titre est inspiré par la chanson de Céline Dion J’irai où tu iras. Personnellement je l’aime depuis que j’ai quinze ans. J’ai passé des heures dans la salle de bain à chanter ses chansons dans une brosse devant mon miroir. J’ai toujours aimé chanter. La seule vidéo qu’il y ait de moi, petite est une vidéo où je chante Pandi Panda, la chanson de Chantal Goya. »,  explique Géraldine Nakache qui confie : «J’ai pris des cours pendant six mois avec un coach pour être crédible mais ma carrière de chanteuse s’arrêtera là, il n’aura pas de CD ou de concert après ce challenge que j’ai trouvé très difficile (rires). C’est aussi, bien sûr, un film sur la famille. Patrick Timsitt incarne avec talent ce papa poule qui veut protéger ses filles en leur cachant la vérité sur sa maladie. Le non-dit peut causer bien des dégâts psychologiques. Pascale Arbillot, quant à elle, est merveilleuse dans le rôle de cette maman pleine de bienveillance qui a une influence positive sur la prise de conscience des deux sœurs. Ce sont deux parents qui font ce qu’ils peuvent et ce genre de personnes m’émeut beaucoup car il n’y a pas de parents parfaits».

 

Photo Catherine Merveilleux

 

Leïla Bekti raconte que depuis Tout ce qui brille, qu’avec Géraldine, elles ne se sont plus quittées et que le premier jour de tournage, elles étaient folles de joie de se retrouver et explique: «Géraldine est une réalisatrice à la fois très exigeante et très instinctive. Le personnage que j’incarne, Mina est, très différente de moi car je communique beaucoup, je suis très tactile. C’est cependant un beau challenge pour une actrice de jouer un personnage aux antipodes de son caractère. Elle ajoute qu’elle considère Géraldine comme sa sœur : «Entre nous, c’est une histoire d’amitié indéfectible.» A la question : Etes-vous vous-même tentée par la réalisation : Leïla Beki confie qu’elle est elle-même en train d’écrire  un scénario : «Je ne serai pas dans le film, par contre Géraldine le sera. J’ai mis l’écriture de mon film un peu en stand by pendant la promo de J’irai où tu iras, par contre, je compte m’y remettre dès la promo terminée.»

Une comédie pleine de profondeur qui pose des questions existentielles, mais où on rit beaucoup avec un excellent casting.


Casting : Géraldine Nakache, Leïla Bekti, Pascale Arbillot, Patrick Timsitt

Sortie le 2 octobre


Catherine Merveilleux


#ToutCeQuibrille, #marsfilm, #jiraioutuiras, @geraldinenakache, @leilabekti, #hotelepigonnet, #aixenprovence, @catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #cinemalecezanne


Email