Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Miss, un très beau film de Ruben Alves

Sept ans après La Cage dorée, le réalisateur Ruben Alves sort un très beau film intitulé  Miss interprété par Alexandre Wetter qui a débuté comme mannequin chez Jean-Paul Gauthier et dont c’est la première prestation au cinéma. Il crève indéniablement l’écran !

Le film raconte l’histoire d’un petit garçon, Alex qui rêve depuis toujours de devenir Miss France. 15 ans plus tard, Alex a perdu ses parents et sa confiance en lui et stagne dans une vie monotone. Une rencontre imprévue va réveiller ce rêve oublié. Alex décide alors de concourir à Miss France en cachant son identité de garçon. Alex va partir à la conquête du titre, de sa féminité et surtout, de lui-même…

 

 

L’acteur qui incarne Alex devenu grand, Alexandre Wetter porte littéralement le film sur ses épaules. «C’est plus un film sur l’androgynie que sur la transidentité.», confie son réalisateur. Le héros n’envisage, en effet, pas de changer de sexe, comme le héros de Girl de Lukas Dhont qui a remporté la Queer Palm au Festival de Cannes, il se sent juste plus fort en femme. «Alex cache son identité de garçon pour devenir Miss France mais ce n’est pas un film sur Miss France. J’ai cependant rencontré Sylvie Tellier et Endemol qui se sont montrés très ouverts, très bienveillants et de bon conseil. C’est un film sur le courage qu’il faut pour assumer qui on est et parvenir à réaliser ses rêves et ses aspirations.», précise Ruben Alves qui évite les clichés aussi bien quand il dépeint l’Univers des Miss France que lorsqu’il dépeint l’androgynie, le genre, ou le travestissement. Le film est pur, tout en nuances, en tendresse, jamais glauque. Le spectateur est ému, mais rit aussi beaucoup car, il faut bien le préciser, c’est avant tout une comédie. Le personnage de Lola, notamment, incarné par Thibault de Montalembert, ancien pensionnaire de la Comédie-Française, voix française de l’acteur Hugh Grant et personnage central de la série Dix pour cent fait osciller le spectateur entre l’émotion et le rire. Le comédien réalise une belle performance d’acteur en interprétant un personnage de travesti sur le retour, touchant et plein de tendresse. Il joue admirablement sur l’ambivalence. Il est incroyable. Isabelle Nanty qui incarne Yolande, une féministe opposée aux diktats des concours de beauté est elle aussi exceptionnelle. Malgré son opposition aux concours de beauté qu’elle juge superficiels et avilissants pour la femme, elle soutient avec tendresse son protégé Alex pour l’aider à se réaliser. Amanda, la coach des Miss, qui peut paraître à première vue, stricte et psychorigide se révèle pleine d’humanité et soutient, elle aussi, Alexandre dont elle a percé l’identité et le secret.

 

 

Alexandre Wetter qui a un charisme naturel et une réelle présence à l’écran explique avoir travaillé  avec deux coachs, un coach de maintien et un coach d’acteur, avoir fait de la barre au sol 2 heures par jour et avoir suivi un régime draconien et drastique pour s’assécher et perdre en masse et confie : «Moi, mon rêve de gosse était d’être Indiana Jones. Plus tard j’ai rêvé de défiler pour Jean-Paul Gauthier et j’ai réalisé ce rêve.»
En relatant le parcours du personnage androgyne d’Alexandre qui navigue entre les genres, Ruben Alves explique: « Je n’ai  pas souhaité faire un film militant, mais j’espère que ce film pourra faire faire évoluer les mentalités d’une société patriarcale encline à juger ceux qui n’entrent pas dans les normes et qui n’acceptent pas les différences.»

 

Sortie le 11 mars
Casting: Alexandre Wetter, Thibault de Montalembert, Isabelle Nanty, Pascale Arbillot, Stéfi Celma

 

Catherine Merveilleux


#warnerbros, #alexandrewetter, #thibaultdemontalembet, #rubenalves, #androgynie, #transgenre, #queerpalm, #catherinemerveilleux, #lejouretlanuit.net

Papi-Sitter , une comédie irrésistible avec Gérard Lanvin et Olivier Marchal

9 ans après Le Fils à Jo, le réalisateur Philippe Guillard retrouve Olivier Marchal  et Gérard Lanvin pour son troisième long métrage intitulé Papi-Sitter. Je les ai rencontrés à la Résidence du Vieux-Port  en compagnie de leur partenaire, la jeune et jolie Camille Aguila,  à l’occasion de l’avant-première du film qui devait avoir lieu, le soir même au cinéma Pathé Plan de Campagne.

Une Belle équipe, une comédie de Mohamed Hamidi

Après le film, La Vache sorti en 2016 dont l’acteur principal était Jamel Debbouze, Mohamed Hamidi signe une nouvelle comédie avec Kad Merad et un très joli casting. Nous avons rencontré le réalisateur et l’équipe du film au cinéma Les Trois Palmes à Marseille avant l’avant-première avec le public.

Gloria Mundi, un film noir éclairé par une fin qui redonne foi en l’humanité

C’est à l’hôtel Résidence que Robert Guédiguian est venu avec son équipe présenter son dernier film Gloria Mundi, un film noir où les nouvelles générations n’arrivent pas à survivre à cause du système et d’une société impitoyable en déliquescence et où la guerre économique est telle que les plus précaires sont prêts à tout, même à s’entredéchirer et à se trahir entre eux pour survivre.

En savoir plus...

J’accuse !

Le film J’accuse de Roman Polanski vient de sortir en salle. Le soir de son avant-première, des manifestants virulents ont empêché sa projection, sous prétexte que le réalisateur aurait violé une jeune femme il y a 45 ans. Cette révélation de faits prescrits par la loi, passés sous silence pendant tant d’années et invérifiables aujourd’hui émeut l’opinion publique qui de bonne foi ou de mauvaise foi hurle avec les loups en ne tenant pas compte de la présomption d’innocence.

En savoir plus...


Email