Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Mon Bébé, une comédie pleine de tendresse avec Sandrine Kiberlain

Dix ans après le succès de Lol avec Sophie Marceau, Lisa Azuelos vient de réaliser une comédie tendre, nostalgique et émouvante consacrée une fois encore aux relations mère-fille. Une auto fiction qui s’inspire de la propre histoire de la réalisatrice.

 

Le synopsis est le suivant : Héloïse est mère de trois enfants. Jade, «son bébé»», vient d’avoir dix-huit ans et va bientôt quitter le cocon familial pour poursuivre ses études à Montréal au Canada. Au fur et à mesure que le baccalauréat et que le départ de Jade se rapprochent, Héloïse est de plus en plus stressée et se remémore avec nostalgie leurs souvenirs, ceux d’une relation tendre et fusionnelle. Elle anticipe la séparation avec angoisse et essaye de pérenniser les moments partagés en les filmant avec son IPhone, afin de graver le moindre souvenir avant qu’il ne s’envole.

Lisa Azuelos s’est inspirée du départ de sa fille Thaïs au Canada pour poursuivre ses études pour écrire son scénario et Thaïs, qui avait déjà tourné avec sa mère dans Une Rencontre interprète son propre rôle dans le film. Thaïs a une grâce naturelle et une réelle spontanéité. Elle est excellente dans la scène d’amour avec Mickaël Lumière où, nue elle imite Brigitte Bardot dans le film de Godard Le Mépris et dans la scène de rue où défoncée, bourrée, elle est hilare. Depuis Mon Bébé, Thaïs a tourné dans All Inclusive, le film de Fabien Onteniente où elle montre qu’elle a de multiples facettes, qu’elle peut jouer des rôles différents et qu’elle est vraiment une actrice.
L’autre révélation du film est le jeune Victor Belmondo qui a le charisme de son grand-père Jean-Paul Belmondo. Il lui ressemble énormément. Il interprète le rôle du frère de Thaïs avec beaucoup de naturel et de justesse.
Lisa Azuelos confie que ses films « ont souvent une dimension autobiographique. C’est du vécu. Je ne fais pas de différences entre mes films et ma vie. A l’écran, j’essaye de transmettre mes émotions le plus sincèrement possible, les gens s’identifient à mon histoire et partagent mes émotions. Lorsqu’un an avant le Bac, ma fille Thaïs a parlé de s’inscrire dans une Fac au Canada, j’ai compris qu’il était important pour moi de me préparer à cette éventualité et j’ai commencé à la filmer avec mon téléphone, à tout filmer tout le temps.

 

 

Sandrine Kiberlain interprète mon rôle, celui d’Héloïse, une maman qui vit seule avec ses enfants. C’est une famille monoparentale comme il y en a tant. Les mecs passent, mais ne restent pas. Elle a une relation sensuelle, fusionnelle avec ses enfants. Dans cette famille,  ils sont tous très tactiles et très câlins. Une grande complicité règne entre eux. Ce qui était le cas sur le tournage où tout le monde se faisait des câlins et où régnait beaucoup de bienveillance et d’affection.»
Lisa Azuelos explique : « C’est mon métier de filmer. C’est une passion pour moi. Je filme, mais je ne poste pas sur les réseaux sociaux. C’est en quelque sorte mon journal intime. Je le constitue pour plus tard quand je serai vieille. Je n’ai pas de photos de mon enfance et c’est vraiment un manque. Le film parle aussi de la difficulté de reconstruire une vie amoureuse tant que les enfants habitent à la maison. Je n’ai jamais envisagé une autre actrice que Sandrine Kiberlain pour incarner le rôle d’Héloïse. Nous nous ressemblons beaucoup et nous avons été en totale symbiose pendant le tournage.» Sandrine Kiberlain acquiesce: « Nous avons la même attitude vis à vis de la maternité. J’ai toujours considéré ma fille comme une personne.  Je l’ai toujours privilégiée par rapport à mon travail. J’ai refusé certains rôles pour ma fille et j’ai toujours refusé de tourner au mois d’août et pendant les vacances scolaires. Le rôle d’Héloïse m’a tout de suite séduite. J’ai beaucoup apprécié de jouer le rôle d’une femme «normale», d’une femme d’aujourd’hui qui se débrouille comme elle peut avec son boulot de restauratrice, ses enfants son ex, ses nouveaux amants … avec la vie en somme. Je me suis identifiée au personnage car quand j’ai reçu le scénario, ma fille était en terminale comme Thaïs, l’héroïne et prête à prendre son envol. C’était un très beau rôle où j’ai mis beaucoup de moi-même. »


Un beau film plein de tendresse par la réalisatrice de Lol, de Comme t’y es belle, d’Une Rencontre et de l’inoubliable Dalida avec Sveva Altivi. Un beau portrait de femme moderne forte et fragile à la fois. Drôle et vrai, les dialogues sonnent juste et ça pétille comme du champagne. Sandrine Kiberlain persiste et signe dans l’excellence et prouve une fois de plus qu’elle est une grande actrice.

 


Casting : Sandrine Kiberlain, Thaïs Alessandrin, Victor Belmondo, Mickael Lumière, Yvan Attal, Patrick Chesnais

Réalisation Lisa Azuelos
Musique est de Yael Naïm


Sortie en France: le 13/03/2019


Catherine Merveilleux


#loveisintheair, #Pathefilms, @PatheFilms, @lisaazuelos, #catherinemerveilleux, @sandrinekiberlain, #comedie, @victorbelmondo, lejouretlanuit.net, #lejouretlanuitpresse,


Email