Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

crédit photos © Guizard

Qui m’aime me suive ! Une comédie avec Daniel Auteuil et Catherine Frot

Qui m’aime me suive est une très jolie comédie, pleine de tendresse, un Jules et Jim à propos de personnes qui sont loin d’être des Teen Agers, remarquablement interprétée par Catherine Frot, Daniel Auteuil et Bernard Lecoq.

 

Sujet, peu traité au cinéma, il relate la vie d’ex-militants de mai 68,  proches de la retraite,  qui fuyant le consumérisme et les zones urbaines ont migré vers le Sud de la France et qui 35 ans plus tard, désillusionnés ont perdu leurs idéaux de jeunesse. Génération qui avait inventé en mai 68 des idéaux de liberté, de fraternité, ils se sont heurté à l’érosion du temps, à l’échec de leurs ambitions pourtant bien modestes et fait remarquable, ils ne sont pas issus de milieux intellectuels parisiens.

 

 

Le synopsis est le suivant : Gilbert et Simone vivent une retraite agitée dans un village du Sud de la France. Le départ d'Étienne, son voisin et amant, le manque d'argent, mais surtout l'aigreur permanente de son mari, poussent Simone à fuir le foyer. Gilbert prend alors conscience qu'il est prêt à tout pour retrouver sa femme, son amour.

 

 

Simone incarnée par une Catherine Frot sensuelle, épicurienne, pleine d’énergie vitale est le personnage fort d’un trio amoureux constitué de Gilbert, le mari interprété par Daniel Auteuil et d’Etienne, le voisin interprété par  Bernard Lecoq.  Elle seule continue à porter leurs illusions perdues et leurs rêves de jeunesse. Lorsque son mari grognon, bougon, rustre, devenu raciste et parfois violent craque, elle quitte le foyer conjugal car elle n’accepte plus de ne plus retrouver en lui le beau et séduisant humaniste qu’elle avait épousé, il y a 35 ans. Son départ plonge son mari dans un désarroi profond et crée chez lui un choc émotionnel  et une prise de conscience.


C’est un film sur l’amour, la tendresse, l’amitié indéfectible qui unit deux hommes malgré leurs engueulades et où les trois protagonistes proches de la retraite ont toujours 17 ans dans leur tête car ils fument des pétards, dansent le rock, s’aiment, ont une vie sexuelle,   et se bagarrent comme des gamins. Catherine Frot prouve une fois de plus qu’elle est une grande actrice à multiples facettes, capable de tout jouer :  de la grande bourgeoise, à l’aristocrate déchue, en passant par le rôle d’une sage-femme, d’une mère impitoyable dans Vipère au poing ou de l’inoubliable et mythique Winnie de Oh ! Les Beaux jours de Samuel Beckett.

Un Feel Good Movie plein d’humanisme où les personnages retrouvent leur vitalité d’antan, leurs rêves et renouent avec les idéaux de liberté, le rejet des tabous et des interdits bourgeois de leur jeunesse.

 

Catherine Merveilleux

 


Sortie sur nos écrans le 20 mars

Casting : Daniel Auteuil, Catherine Frot, Bernard Lecoq
Réalisation: José Alcala, avec Daniel Auteuil et Catherine Frot
Genre : comédie

 

#apollofilm, #catherinefrot, #danielauteuil, #bernardlecoq, #cinema, #comedie, #quimaimemesuive, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #lejouretlanuit, #marseille,


Email