Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Recommandez cette page sur :

Halte au génocide des chrétiens d'orient. Halte à la Barbarie

Aujourd'hui l'Orient, demain l'Occident, tel était le slogan que l'on pouvait lire sur la banderole de la manifestation pacifiste organisée sur le Vieux-Port pour alerter l'opinion publique sur le sort dramatique et barbare réservé aux Chrétiens d'Orient décapités, égorgés, brûlés, dont les femmes sont violées et deviennent des esclaves sexuelles dans le silence assourdissant de nos gouvernants, qui paradoxalement cautionnent ce génocide par leur silence criminel et coupable, alors qu’ils se permettent de faire de l’ingérence à tort ou à raison dans certains pays étrangers.

Pourquoi n’interviennent-ils pas ? Pourquoi les médias se taisent-ils ? Est-ce par peur des représailles ? L’opinion internationale laisse faire comme elle a laissé se perpétrer le génocide arménien, le génocide juif, le génocide du Rwanda. C’est lâche et criminel. Le génocide des chrétiens d'orient, comme la plupart des génocides, dont l’histoire de l’Humanité est ponctuée, se déroule dans l’indifférence de la communauté internationale, qui s’auto-proclame humaniste, défenderesse des Droits de l’Homme. Où sont nos philosophes, nos politiques, nos humanistes, nos journalistes ? Peut-être ont-ils des sujets plus urgents, plus cruciaux à traiter que le sort de milliers de femmes violées, réduites en esclavages, de journalistes et d’innocentes victimes décapitées ou égorgées ?
Les Etats-Unis ont bien envoyé un porte-avion le Georges W. Bush et les Français, plus récemment le porte-avion Charles de Gaulle pour lutter contre la Barbarie, mais c’est nettement insuffisant et il faudrait une coalition internationale d’envergure et sans failles. Les intellectuels, à part Jean d’Ormesson, ne bronchent pas ou peu et leur silence coupable relève de la non-assistance à personne en danger. Il est inconcevable que personne ne réagisse avec vigueur devant un tel massacre, qui perdure alors que le microcosme politico-médiatique s’insurge, se scandalise pour des broutilles, monte en épingle de faux événements et leur font défrayer la chronique. L’Etat Islamique est cependant loin d’être invincible, quelques Kurdes déterminés et courageux, dont bon nombre de femmes l’ ont montré en prouvant que l’on pouvait les combattre. Les Chrétiens d’Orient étaient 4 ou 5 millions en Irak avant 2003.  Aujourd’hui, après les crucifictions, les tortures, les massacres, les villages brûlés par Daesch, il ne sont plus qu’un nombre infime. Il s’agit donc bel et bien d’un génocide, selon la définition qu’en donne le Petit Robert, à savoir : « La destruction méthodique d’un groupe ethnique » et cela, notre pays des Droits de l’Homme ne devrait pas, ne serait ce, que le tolérer. Il ne devrait pas tolérer la Christianophobie, comme il ne devrait pas tolérer l’Antisémitisme qui se développe en France et qui fait de nombreuses victimes comme celles de Mohamed Merah ou du Gang des Barbares dirigé par Youssouf Fofana. Le ver de l’Intolérance est dans le fruit et nos démocraties sont en danger.


Catherine Merveilleux