Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Kouss Kouss Mania au restaurant Le Capucin de l’hôtel Mercure

C’est dans le cadre d’un événement d’envergure et gourmand, en l’occurence le Kouss-Kouss Festival organisé par les Grandes Tables-I.C.I et la Fédération Marseille Centre que Marseille a réuni pour la cinquième édition du Festival les plus grands chefs spécialistes de couscous. Un grand nombre de chefs était logé à l’hôtel Mercure sur la Canebière, lieu emblématique situé au cœur de la Cité Phocéenne.

 

La Kouss Kouss Mania s’est emparée de Marseille du  26 août au 4 septembre.

Sylvie Mourges, directrice de l’hôtel Mercure a reçu au restaurant Le Capucin la cheffe Ahlem Nguili qui concocta un couscous des rivages tunisiens et un dessert intitulé Dessert des Mille et une nuits, un mille feuille aux éclats de pistaches et de figues.

Ayant pris la direction de l’hôtel en février dernier, Sylvie Mourges a tout de suite adhéré au projet qui réunit et fédère Les Grandes Tables de la Friche de la Belle de Mai et de très nombreux restaurants et commerces du centre ville : tables populaires, établissements de prestige, lieux tendance de la jeune cuisine créative, bistrots et commerces de bouche. La rue du Musée, dans laquelle se situe le célèbre Fémina, chez Kachetel, où l’on mange du couscous depuis plus d’un siècle, fut à nouveau, selon la tradition, transformée en rue du Kouss Kouss.

 

Ahlem Nguili

 

Le restaurant le Capucin propose dans un cadre lumineux une cuisine faite à partir de produits authentiques de qualité, une cuisine saine faite à partir de produits achetés au marché bio du cours Julien.

« Ahlem Nguili, qui est une cheffe franco tunisienne, membre des Toques françaises pratique son art dans les locaux du célèbre traiteur parisien Potel&Chabot et nous a chargés avant son arrivée de nous procurer les ingrédients nécessaires à la confection de son couscous signature, à savoir des calamars, de la Poutargue, de la semoule d’orge, de l’Harissa et de l’eau de géranium. Cette cheffe a la particularité de mettre en valeur le patrimoine culinaire tunisien en y ajoutant une touche bistronomique et sa créativité personnelle » explique Sylvie Mourges qui se félicite des réservations faites pour cet événement gourmand très attendu.

Sylvie Mourges

 

« Marseille attire toujours autant de touristes. Nous avons eu un taux de remplissage optimum cet été en nuitées pour notre hôtel qui dispose de 90 chambres et beaucoup de réservations sont déjà faites pour septembre car l’été indien dans la Cité Phocéenne est très apprécié. La Canebière est un lieu mythique. L’hôtel est situé dans un triangle culturel intéressant. Il est, en effet idéalement placé à proximité de l’Arplexe, du cinéma Les Variétés, du théâtre du Gymnase et du théâtre de l’Odéon. L’hôtel héberge, d’ailleurs parfois les artistes qui s’y produisent. Nous recevons aussi beaucoup de clients étrangers qui aiment beaucoup le côté typique et exotique du marché des Capucins et qui viennent parfois spécialement de loin pour le voir ».


Catherine Merveilleux


#KousKousmania, #SylvieMourges, #gastronomie, #AhlemNguili, #catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #Potel&Chabot, #marseille, #restaurantlecapucin, #hotelmercurelacanebiere, #bistronomie, #lestoquesfrancaises


Email