Le Jour et La Nuit
Le Jour et La Nuit

Berlin secret ou la véritable histoire de Jules et Jim de François Truffaut

Un temps tombé dans l’oubli, Franz Hessel a été redécouvert grâce au film de François Truffaut « Jules et Jim » , adaptation cinématographique du roman éponyme de Henri-Pierre Roché. Ce chef d’œuvre immortel, classique de la Nouvelle Vague et film culte était, en fait, quasiment autobiographique et racontait l’histoire du ménage à trois de l’auteur Henri-Pierre Roché avec l’épouse de Franz Hessel, Helen.

 

Entre tragédie et marivaudages, « Berlin secret » aborde cette même thématique car dans la réalité Roché eut effectivement une liaison avec la femme de Hessel et ce avec son assentiment. Traducteur de Proust, de Baudelaire et de Stendhal, Franz Hessel vécut à Berlin, avant d’être, en tant qu’émigrant allemand, interné dans le camp d’internement des Milles. Il mourut en exil à Sanary sur Mer en 1941. « Berlin secret » relate l’histoire d’une femme, épouse et mère, éprise d’un jeune noble,  beau et séduisant qui projette de s’enfuir avec lui dans le sud. Ce que son manque de volonté et son amour maternel finissent par empêcher. L’action se passe en 1924, dans un Berlin en pleine effervescence qui bat au rythme des pulsations des années folles, dans le milieu fantasque des artistes bohèmes. Il  dure 24heures. Franz Hessel y met en scène les protagonistes de ce triangle amoureux. Wendelin et Karola aimeraient vivre intensément leur amour, mais aucun des deux n’a l’audace de braver les conventions et de briser les liens affectifs qui les attachent à leur famille et à leurs amis. Clemens, le mari, quant à lui, oscille entre l’amour qu’il éprouve pour sa femme et la peur de perdre son ami Wendelin. Ce roman est une promenade onirique dans un Berlin secret, suranné, comme à travers le voile des souvenirs. C’est, en somme, une quintessence de Berlin, un Berlin sublimé et romantique que nous offre l’auteur à travers les strates de ses souvenirs, comme à la recherche du temps perdu. Le roman traite de la situation familiale de Hessel eta été écrit au moment où sa femme s’est établie à Paris pour vivre auprès de son amant, Roché. Cependant dans la fiction, l’auteur fait en sorte que l’épouse reste auprès de son mari. Le jeune noble, Wendelin n’est pas un véritable prédateur. iIl échoue dans sa tentative de rapt. et de séduction. Le jeune éphèbe n’est dans la fiction qu’un jouet et pour l’épouse et pour le mari. Ce roman est en quelque sorte incantatoire. Il est une revanche sur la réalité. Le vieux mari l’emporte sur le jeune et séduisant amant.

Un roman au charme suranné, à la recherche du temps perdu dans un Berlin bohème.
En librairie le 2 Février

Catherine Merveilleux